Retour

Des graffitis d'extrême droite sur Le Plateau-Mont-Royal

Au moins sept graffitis faisant l'apologie de figures de la droite alternative sont apparus mardi matin dans l'arrondissement montréalais du Plateau-Mont-Royal. La mairesse Plante s'inquiète.

« Pour être surpris, je suis surpris! », lance Philippe Allaire, propriétaire d'un des immeubles qui ont été barbouillés.

Ces graffitis ont fait leur apparition mardi matin sur la rue Laurier est, entre Saint-Denis et de Gaspé.

Ils font notamment l'éloge de Richard Spencer, un Américain, et de Jean-François Gariépy, un Canadien, deux leaders du mouvement d'extrême droite « altright ».

Le premier dirige le National Policy Institute, un groupe de réflexion nationaliste. Il est connu pour citer de la propagande nazie dans ses discours. Le second est un youtubeur québécois connu pour être un suprémaciste blanc.

Le SPVM enquête

L'affaire est prise au sérieux par l'administration municipale. Le Service de police de la Ville Montréal (SPVM) suit la situation de près, soutient la mairesse Valérie Plante.

« C'est inacceptable », a-t-elle statué, invitant la population à signaler chaque « geste qui encourage la haine [...], parce que ça n'a pas sa place à Montréal ».

Elle a aussi remercié les résidents du quartier, qui se sont mobilisés rapidement pour faire disparaître les graffitis.

Mme Plante avait aussi dénoncé un incident similaire survenu la semaine dernière, alors qu'un drapeau nazi avait été agité sur le toit d'un immeuble à condos du quartier Parc-Extension lors d'une manifestation, le 1er mai. Une autre manifestation s'est tenue dimanche pour dénoncer ce geste.

En ce qui a trait aux graffitis, un rapport d'événement a été fait, indique le SPVM, qui promet de faire « le suivi », comme c'est le cas lors de chaque incident à caractère haineux.

Ces deux affaires s'ajoutent à celle révélée la semaine dernière par le quotidien The Gazette selon laquelle un militant néonazi se faisant appeler « Zeiger » tenterait de recruter de nouveaux membres dans la métropole.

Avec la collaboration de Marc Verreault

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un oisillon aide son frère à sortir de sa coquille





Rabais de la semaine