Retour

Des grimpeurs de Greenpeace bloquent le passage de navires dans le port de Vancouver

Le port de Vancouver confirme que les sept grimpeurs suspendus depuis mardi au pont Ironworkers Memorial et associés à l'organisme Greenpeace empêchent le passage de certains bateaux dans l'anse Burrard.

Par leur action, les grimpeurs veulent empêcher le pétrolier Serene Sea de quitter le terminal de Kinder Morgan.

Selon le port, les manifestants empêchent la circulation de navires de haute mer et de voiliers à hauts mats. La circulation de plus petites embarcations, comme les remorqueurs et les bateaux de plaisance, n'est pas affectée, mais le port ne dit pas si des bateaux ont réussi à passer.

Dans un courriel, Kinder Morgan confirme qu’un de ses navires a quitté le terminal Westridge pour s'amarrer dans l'anse Burrard, à l'est du pont, et attendre les conditions convenables pour son départ.

« Nous respectons le droit de manifester pacifiquement et il y a plusieurs façons d’exprimer les opinions de manière sécuritaire et légale », dit le courriel. « Il est dommage que les actions de ces individus ont causé des interruptions à des navires et aux personnes qui voyagent sur les eaux sous le pont Ironworkers Memorial, y compris les clients de notre terminal et d’autres terminaux marins. »

D’après la Gendarmerie royale du Canada (GRC), rien n'a changé depuis mardi et elle continue de surveiller la situation.

Les grimpeurs sont suspendus dans des hamacs et sont équipés de sac de couchage. En haut du pont, d'autres militants les approvisionnent en nourriture.

« Il a fait froid pendant la nuit donc ça a été difficile. Ils se sentent un peu fatigués, un peu épuisés, dit Alex Speers-Roesch, un porte-parole de Greenpeace. Ils sont encouragés par le soutien que les gens leur ont montré. »

Une manifestation en solidarité avec les militants de Greenpeace a été organisée par le groupe « Kwekwecnewtxw : Protect the Inlet », un organisme dédié à la protection de l'anse, et doit commencer vers midi.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque