Petite « révolution » dans le domaine de la paléoanthropologie? L'homme moderne se serait installé en Chine il y a plus de 80 000 ans, montre une étude chinoise, ce qui laisse croire que sa sortie du continent africain s'est effectuée plus tôt qu'estimé jusqu'à ce jour, et bien avant son arrivée en Europe.

Cette nouvelle estimation a été rendue possible grâce à l'analyse de 47 dents par Wu Liu et son équipe de l'Académie des sciences de Pékin.

Selon le scientifique, il est maintenant clair que l'Homo sapiens était déjà présent dans le sud de la Chine il y a au moins 80 000 ans, et peut-être même 120 000 ans.

En quoi cette nouvelle étude change-t-elle nos connaissances actuelles? Cette découverte montre qu'Homo sapiens, apparu en Afrique de l'Est il y a environ 190 000 à 160 000 ans, est sorti de ce continent beaucoup plus tôt qu'on ne le pensait.

Actuellement, le scénario généralement accepté fait remonter le départ de l'homme moderne d'Afrique à seulement 50 000 ans.

L'homme moderne aurait vécu en Chine du Sud 30 000 à 70 000 ans avant qu'il ne colonise l'Europe, puisque les plus anciens fossiles trouvés en sol européen datent d'environ 45 000 ans.

Le continent était alors peuplé d'hommes de Néandertal.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Nature.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine