Retour

Des jupes trop courtes pour les serveuses dans les restaurants et les bars?

Des serveuses de grandes chaînes de restaurants-bars se plaignent d'avoir à porter des talons hauts et des jupes « si serrées qu'on voit [le contour] de [leur] culotte » pour garder leur emploi.

L'émission Marketplace de CBC a examiné le code vestimentaire et les pratiques des chaînes Moxie's, Jack Astor's, Earls et Joey.

Des dizaines d'employées ont confié à CBC qu'elles se sentaient forcées de porter des tenues « sexistes » par crainte de perdre des quarts de travail.

Caitlin Ferry, par exemple, a de mauvais souvenirs de son travail dans un restaurant Moxie's qu'elle a quitté en janvier 2014.

Sa soeur Allison Ferry, qui a travaillé dans un resto de la chaîne Earls, raconte :

  • On lui a dit de ne pas porter une jupe plus longue que la ligne marquée par la pointe de ses doigts lorsque ses bras sont le long de son corps, soit environ 15 cm au-dessus du genou.
  • L'ancienne serveuse pense qu'elle a maintenant mal au dos, aux pieds et aux hanches en partie à cause de toutes les heures qu'elle a dû passer en talons hauts.

Jen Hatchard a pour sa part démissionné de son poste de serveuse dans un Jack Astor's à l'été 2014, après qu'on lui eut dit qu'elle ne portait pas assez de bijoux. « C'était ridicule et injuste pour les femmes », déplore-t-elle.

Une serveuse d'un restaurant Joey, qui a requis l'anonymat parce qu'elle travaille toujours pour la chaîne, soutient qu'on lui a suggéré de ne pas porter de sous-vêtement si ça la gênait qu'on voie le contour de sa culotte sous sa jupe, trop serrée.

La réponse des restaurants

Les chaînes Moxie's, Jack Astor's, Earls, Joey et Restaurants Canada n'ont pas voulu accorder d'entrevue à la caméra à l'émission Marketplace.

Mais les restaurateurs visés affirment que leur code vestimentaire se veut classique, pas séduisant.

  • Jack Astor's a contacté Jen Hatchard via Facebook pour en apprendre davantage sur son expérience, en vue d'améliorations.
  • Moxie's indique dans une déclaration écrite qu'elle met fréquemment à jour son code vestimentaire « selon la rétroaction des membres de l'équipe et des clients ».
  • La chaîne Joey qualifie d'« inacceptable » le commentaire à sa serveuse relativement au port de sous-vêtements et aux jupes serrées.
  • Earls dit que les allégations d'Allison Ferry ne correspondent pas à son code vestimentaire, qui stipule que les jupes ne devraient pas être plus courtes que 2,5 cm au-dessus du genou.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine