Retour

Des militantes Femen perturbent un concert de Woody Allen

Deux Femen ont perturbé un concert donné par un groupe de jazz dont fait partie Woody Allen, mardi soir, à Hambourg, en Allemagne. Les militantes entendaient dénoncer le silence du public envers le réalisateur, accusé par plusieurs de ses proches d'avoir agressé sexuellement sa fille adoptive.

« Arrêtez la culture du silence! » auraient crié, selon le New York Times, les deux femmes en faisant face aux spectateurs sans jamais regarder Woody Allen, assis derrière elles. Les militantes ont surgi seins nus alors que le cinéaste jouait de la clarinette au milieu de son groupe, le New Orleans Jazz Band.

Dans une vidéo publiée par l’agence de presse basée en Allemagne Ruptly TV, on peut voir le réalisateur rester calme et même esquisser un sourire alors que se déroulait l’incident, qui semble n’avoir duré que quelques minutes. Les militantes ont finalement été traînées hors de la scène sous les applaudissements du public avant que le concert ne reprenne.

« Les Femen ne veulent pas faire partie d’une société qui protège et célèbre les coupables », a expliqué le groupe Femen Germany sur sa page Facebook. L’organisme s’en prend également aux responsables de la salle de concert d’Hambourg, l’Elbphilharmonie, accusés « d’offrir leur scène à un pédophile ».

En 1992, l’actrice Mia Farrow avait accusé Woody Allen, dont elle venait de se séparer après une dizaine d’années de vie commune, d’avoir agressé sexuellement leur fille adoptive Dylan. Cette dernière a relancé l’affaire en février 2014 dans une lettre ouverte publiée sur un blogue hébergé par le New York Times, affirmant avoir été violentée à 7 ans par son père.

L’une des Femen avait d’ailleurs inscrit sur son dos une phrase tirée du texte : « Woody Allen est la preuve vivante de la manière dont notre société laisse tomber les survivants d’agressions et d’abus sexuels ». Par le passé, le frère de Dylan Farrow, Ronan, également adopté par Wody Allen, a lui aussi reproché à la presse et au milieu du cinéma de passer sous silence le passé de son père.

Le réalisateur, aujourd’hui âgé de 81 ans et marié depuis 1997 à une autre fille adoptive de Mia Farrow, a toujours nié avoir commis les actes qui lui sont reprochés. Après les allégations de l'ex-compagne du cinéaste, la justice avait mené une enquête avant de renoncer à des poursuites pour ne pas infliger le déroulement d’un procès hautement médiatisé à Dylan Farrow.

Cité par un journal allemand, Woody Allen aurait qualifié l’action des Femen de « stupide ». Il est attendu pour un nouveau concert à Hambourg mercredi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine