Retour

Des ouvriers brutalisés sur le chantier d'un stade au Qatar

Un rapport d'Amnistie internationale publié jeudi avance que des travailleurs étrangers ont subi des abus, notamment des séances de travail forcé, sur le chantier de construction du stade Khalifa qui accueillera en 2022 des matchs de la Coupe du monde de soccer au Qatar.

Dans son rapport de 52 pages, Amnistie internationale résume des entrevues menées entre février et mai derniers auprès de 132 travailleurs.

De plus, 99 immigrants ayant effectué des travaux de paysagement dans les environs du stade ont été interviewés.

Toutes les personnes interrogées ont fait état de situations abusives : conditions de logement sordides, rémunérations retenues pendant des mois et confiscation de passeports de travailleurs soupçonnés d'avoir voulu rentrer dans leur pays.

Les salaires, inférieurs à ce qui leur avait été promis, seraient en moyenne de 200 $ par mois, en plus d'une allocation mensuelle de 50 $ pour la nourriture.

Des frais de recrutement leur auraient même été imposés, ce qui est illégal au Qatar. Cela aurait poussé certains des travailleurs à s'endetter lourdement.

Ces affirmations s'ajoutent à des allégations transmises dans le passé à propos de piètres conditions de travail que subissent les immigrants au Qatar.

Le rapport d'Amnistie internationale établit cependant des liens clairs entre le traitement des travailleurs étrangers et le chantier du stade de soccer.

La plupart de ces travailleurs proviennent de l'Inde, du Bangladesh et du Népal.

Un chercheur pour Amnistie internationale dans la région du golfe Persique, Mustafa Qadri, signale que les autorités du pays ont pris des mesures pour améliorer les conditions de travail, mais que beaucoup de progrès restait à faire.

Le Qatar est au 4e rang du classement des pays établi par le Fonds monétaire international pour le plus gros produit intérieur brut par habitant en 2016.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine