Ottawa annonce l'envoi d'une vingtaine de policiers en Irak pour « assurer la stabilité dans la région » après la libération de Mossoul du groupe armé État islamique.

« Ces déploiements font partie de la contribution plus générale du Canada et de sa participation aux opérations de la Coalition internationale contre Daech », explique le gouvernement fédéral dans un communiqué rendu public mercredi après-midi.

Les policiers canadiens seront déployés progressivement jusqu'en 2019, précise Ottawa.

Leur mission « sera axée sur le renforcement des capacités des organismes de sécurité irakiens, ainsi que sur l'amélioration des compétences des forces policières locales, notamment dans des domaines comme celui de la police communautaire », précise le gouvernement.

En décembre 2015, le gouvernement canadien indiquait que la mission des Forces armées canadiennes contre le groupe armé État islamique ne devait pas se limiter aux seules activités militaires.

Ottawa rappelle que l’Irak compte 600 000 policiers, dont 10 000 à 12 000 sont des femmes. « Dans les zones occupées par Daech, les infrastructures des services de police ont été détruites à 85 % ou même à 100 %. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine