Retour

Des réfugiés ont-ils déjà commis des attentats au Canada?

L'arrivée de 25 000 réfugiés syriens soulève des questions sur la sécurité nationale au pays. Certains craignent que des terroristes ne s'infiltrent parmi les migrants. Compte-t-on des réfugiés parmi les auteurs des attentats perpétrés au Canada dans l'histoire récente?

Un texte de Denis-Martin Chabot

Vérification faite : non. Selon nos recherches, aucun réfugié n'est impliqué dans les 14 attentats ou tentatives d'attentats survenus au Canada depuis 2001.

« Il n'y en a aucun dans notre base de données 1973-2015. À première vue, mais là-dessus les données sont incomplètes, il ne semble pas y avoir d'enfant de réfugié non plus », affirme Stéphane Leman-Langlois, professeur en criminologie au département de service social de l'Université Laval et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en surveillance et construction sociale du risque.

Par contre, des attentats ont été commis par des immigrants ou des ressortissants étrangers.

Le plus important remonte à 1984. Un avion de ligne d'Air India a explosé en plein ciel non loin des côtes de l'Irlande, faisant 329 morts. Inderjit Singh Reyat, un immigrant indien, est reconnu coupable d'homicide involontaire.

Ahmed Ressam, dont la demande de statut de réfugié avait été rejetée par le Canada, a été arrêté à la frontière américaine en décembre 1999. Il a ensuite été reconnu coupable d'avoir planifié un attentat contre l'aéroport de Los Angeles et condamné à 37 ans de prison.

Les attentats de Saint-Jean-sur-Richelieu et d'Ottawa, l'année dernière, ont été perpétrés par des citoyens canadiens.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine