Le NPD doit revenir à ses racines, selon plusieurs membres du parti. À la veille de l'ouverture du congrès annuel du NPD, certaines des résolutions proposées visent à ramener la formation politique vers la gauche pour faire écho aux frustrations de la dernière campagne électorale.

Un texte de Louis Blouin

Alors que le NPD cherche à redéfinir son identité, des délégués et des associations de circonscriptions ont leur idée sur le chemin à emprunter. À la lumière des résolutions soumises, plusieurs associations réclament un virage vers la gauche et un retour aux valeurs sociales-démocrates. Une résolution émanant de la Nouvelle-Écosse propose que le NPD « se donne pour responsabilité de défendre avec courage et d'expliquer le point de vue social-démocrate sur la place publique ».

Ramener la notion de socialisme dans la constitution du NPD, mettre sur pied un programme national de soins dentaires ou établir un revenu minimal garanti pour les Canadiens : voilà des exemples de changements proposés. Sur les centaines de résolutions soumises, plusieurs ne chemineront pas jusqu'à un vote. Lors d'ateliers, les membres détermineront lesquelles sont jugées prioritaires.

Voici six exemples de résolutions soumises par des associations et des membres :

Appui au « grand bond vers l'avant »

Des membres voudraient que le NPD débatte des principes du manifeste « Un grand bond vers l'avant ». Ils prônent la fin de la dépendance aux combustibles fossiles, un rejet des nouveaux pipelines et le renversement du système capitaliste. L'ancien député de Toronto-Danforth, Craig Scott, souhaite que le document serve de base au parti pour discuter de ses futures politiques lors du congrès. Le chef Thomas Mulcair n'a toujours pas exprimé de position tranchée sur l'exploitation des sables bitumineux.

- Toronto-Danforth

Revenu minimal garanti

Il est proposé que le NPD défende l'idée d'un revenu minimal garanti pour tous. Cela permettrait de lutter contre la pauvreté et de protéger les personnes âgées vulnérables, d'après la résolution.

- Etobicoke-Centre

Opposition aux traités internationaux

Une autre résolution propose de mener « une campagne active pour s'opposer à l'Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l'Union européenne ainsi qu'au Partenariat transpacifique (PTP) ». Le but est d'éviter « une privatisation et une déréglementation de l'économie ».

- Thornhill, Etobicoke-Nord

Soins dentaires

Le NPD devrait militer pour l'établissement d'un programme national de soins dentaires pour tous les Canadiens. Dans un premier temps, les aînés et les enfants de 6 ans ou moins pourraient être visés.

- Esquimalt-Saanich-Sooke, Saanich-Gulf Islands

Augmenter les impôts

D'autres voudraient voir les impôts augmenter davantage pour les plus riches. Par exemple, les revenus entre 200 000 $ et 500 000 $ seraient imposés à un taux supplémentaire de 6 %.

- Conseil des associations de circonscription du sud-ouest de l'Ontario, Beaches-East York

Sénat

Jugeant que la position du NPD d'abolir le Sénat est irréaliste, une association suggère de développer une nouvelle position sur la question. Elle voudrait qu'un comité recueille les commentaires des membres du parti sur ce point.

- Sackville-Preston-Chezzetcook

Rassurer la base

La direction du NPD défendra certaines propositions pour « revenir aux fondamentaux idéologiques du parti pour rassurer la base », explique Thomas Collombat, professeur en sciences politiques à l'Université du Québec en Outaouais (UQO). M. Collombat pense que le thème de la justice fiscale, par exemple, pourrait être privilégié pour « répéter et renforcer la position du parti ». Il ajoute que le NPD doit trouver des dossiers pour se distinguer des libéraux.

Pour consulter toutes les résolutions :

Plus d'articles

Commentaires