Retour

Des sacs de couchage-incubateurs pour bébés indiens développés à UBC

Un projet de sac de couchage faisant office d'incubateur pour sauver des bébés en Inde est en cours d'élaboration à l'Université de la Colombie-Britannique (UBC). La docteure Farah Shroff, du département de médecine familiale, est à la tête de ce programme.

Une fois achevé, le projet bénéficiera à la population de la région d'Odisha, dans le nord-est de l'Inde, laquelle compte 44 millions d'habitants. Le taux de mortalité infantile y est particulièrement élevé, mais la situation est loin d'être un cas isolé dans le pays.

Un million de bébés meurent chaque année en Inde avant leur premier anniversaire.

Farah Shroff, professeure de médecine à UBC

Le problème à Odisha est non seulement lié au climat, mais il tire également son origine de la malnutrition des mères. « Les bébés qui ne naissent pas avec assez de gras meurent d'hypothermie », indique Farah Shroff. Une situation critique que la professeure a décidé de contrer avec l'aide de collègues originaires du Canada et d'Inde.

Elle a lancé en octobre un projet de sac de couchage-incubateur pour garder les nouveau-nés bien au chaud. L'objectif est de proposer un prototype fabriqué à l'aide de tissus locaux, que la population d'Odisha acceptera d'utiliser.

L'idée n'est toutefois pas nouvelle, car un sac de couchage similaire a déjà été développé par le groupe de recherche EMBRACE de l'Université Stanford, aux États-Unis. Dre Shroff espère ainsi pouvoir collaborer avec cette équipe pour exporter son projet à Odisha.

Côté financement, un petit budget de l'Université de la Colombie-Britannique est déjà alloué au projet, mais il est loin d'être suffisant. La docteure Farah Shroff ambitionne de collecter dans les prochains mois 97 000 $ pour mener à bien son projet et envisage de proposer ce sac aux mères d'Odisha dès le mois de juin 2017.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ce husky n'arrête pas d'éternuer!





Rabais de la semaine