Retour

Des tableaux du Louvre abîmés après de fortes pluies

Les intempéries exceptionnelles qui ont frappé Paris les 9 et 10 juillet ont fait quelques dégâts sur des tableaux exposés au Louvre, a annoncé la direction du musée dans un communiqué, jeudi. Certaines oeuvres ont dû être retirées pour être analysées par des experts.

Les touristes peuvent être rassurés : La Joconde va bien et sourit toujours! En revanche, « des coulures d’eau ont été observées sur le vernis de deux des Quatre saisons de Nicolas Poussin (Le printemps et L’automne), et sur une œuvre de Jean-François de Troy, Le triomphe de Mardochée », indique les responsables du Louvre.

En attendant la fin de l’examen des toiles par les restaurateurs, les créations de Poussin ont été déposées dans la réserve, tandis que le tableau de Troy a été décroché. Trois peintures de Georges de La Tour et d’Eustache Le Sueur ont elles aussi été enlevées, par prudence, en raison de traces d’eau sur les murs.

La capitale française a connu un record de pluie le 10 juillet. Il est en effet tombé 49 millimètres d'eau en une heure, soit l'équivalent de 3 semaines des précipitations attendues, en moyenne, à cette période de l'année.

Les infiltrations causées par les précipitations ont également « entraîné la fermeture de certains espaces et l’évacuation préventive d’œuvres du Département des peintures et du Département des antiquités égyptiennes », peut-on encore lire dans le communiqué du Musée du Louvre.

La situation est, depuis, revenue à la normale. Le musée a ouvert ses portes lundi à 9 h, sauf les salles des arts de l’Islam et de l’Orient méditerranéen à l’époque romaine, où des travaux doivent être réalisés.

Le Louvre avait déjà dû faire face aux intempéries en juin 2016. Le musée avait dû fermer pour déménager en urgence des œuvres menacées par la montée des eaux.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur le Lion





Rabais de la semaine