Retour

Des visages de la migration pour le nouvel an chinois

Le 8 février marquera le début de l'année du Singe dans le calendrier chinois. En Chine, les gares, les routes et les aéroports sont bondés depuis des jours. Des millions de voyageurs espèrent arriver à temps pour le nouvel an. Rencontres avec des voyageurs à Canton, où la cohue est plus importante que partout ailleurs au pays.

Un photoreportage d'Yvan Côté correspondant en Chine

Yuan Hongqi (au centre) se dirige vers la province du Henan avec trois de ses amis. Ce périple de plus de 10 heures en train lui permettra de voir sa famille. Cet ouvrier vient tout juste de perdre son emploi en raison du ralentissement économique en Chine, mais il promet que ça ne l'empêchera pas de festoyer.

Yang Pinglan, 7 ans, et son frère Yang Xiu, 5 ans, vont rencontrer leurs grands-parents pour la première fois cette année. Mais avant de pouvoir enlacer mamie et papi, il leur faudra être sages pendant plus de 20 heures en train. Ils se dirigent vers la province du Shanxi, à 2000 kilomètres de chez eux.

Li Li Hong a travaillé jusqu'à la dernière minute dans une usine de textile de Shenzhen avant de partir pour la gare. Elle est en transit dans la ville de Canton afin de prendre un autre train qui l'amènera vers Hebei. Elle préfère ne plus compter les heures et souhaite arriver chez ses parents le plus rapidement possible.

Hu Xu est un ouvrier de Canton. Il n'a pas vu sa femme et sa fille depuis un an. Son sac contient la plupart de ses biens. Il mettra plus de 24 heures à se rendre en Mongolie intérieure.

Sun Wen Qin tient à avoir une place sur le seul train en direction du Yunnan aujourd'hui. Elle est arrivée à la gare 10 heures avant son départ. Puis, elle s'embarquera dans un périple de plus d'une journée de déplacement. Un sacrifice qui en vaut la peine, assure-t-elle, puisque le nouvel an chinois « est la fête de la famille ».

Le gouvernement chinois évalue que près de 3 milliards de déplacements s'effectueront au cours des 40 jours que dureront les festivités de la nouvelle année lunaire. Un nouveau record pour la plus grande migration périodique humaine au monde.

Plus d'articles

Commentaires