Depuis vendredi, le Mouvement des caisses Desjardins n'apporte plus de financement aux pipelines en raison des effets de ces projets sur l'environnement, a déclaré son porte-parole Jacques Bouchard.

Cette initiative provient de la plus importante coopérative d’épargne d’Amérique du Nord. D’après M. Bouchard, la décision est provisoire, mais pourrait devenir permanente. Les responsables de Desjardins prendront une décision définitive en septembre.

La coopérative d’épargne apporte du financement à l’entreprise Kinder Morgan Canada. Cette dernière entend tripler la capacité de son oléoduc Trans Mountain construit en 1953 qui transporte des produits pétroliers depuis l'Alberta vers Burnaby, une banlieue de Vancouver.

Si le Mouvement des caisses Desjardins ne prêtait plus d’argent aux projets de pipelines de Kinder Morgan, la coopérative pourrait ne plus aider à financer d’autres projets d’oléoducs canadiens, notamment la ligne 3 d’Enbridge, le projet Énergie Est et Keystone XL de TransCanada.

Le groupe écologiste Greenpeace a salué la décision du Mouvement des caisses Desjardins. En juin, Greenpeace et une vingtaine d’autres organismes environnementaux et autochtones ont demandé à 28 banques de ne plus appuyer Trans Mountain en raison des risques que représentent les pipelines pour la nature.

Le Mouvement des caisses Desjardins fait partie de 24 institutions financières qui prêtent des fonds à Kinder Morgan Canada, propriétaire de Kinder Morgan, une compagnie américaine de Houston.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine