Retour

Deux Canadiens accusés de violer des sanctions commerciales contre l’Iran

Deux hommes de Colombie-Britannique font partie d'un groupe de quatre personnes accusées aux États-Unis d'avoir violé des sanctions commerciales en envoyant du matériel technique vers l'Iran.

Le résident de Vancouver Shahin Tabatabaei a été arrêté à un poste-frontière américain sur la frontière canado-américaine la semaine dernière et demeure détenu dans l'État de Washington. Il doit être transféré en Californie prochainement.

Selon un acte d'accusation mis sous scellé en Californie, depuis 30 mois M. Tabatabaei aurait dirigé des entreprises au Mexique et au Canada qui envoyaient du matériel américain vers l'Iran entre 2007 et 2011 en le faisant transiter par la Turquie et les Émirats arabes unis.

L'autre suspect canadien est identifié dans le document comme étant Seyed Mohammad Fatemi. Il serait le propriétaire d'une société immobilière de Vancouver et il est accusé d'avoir canalisé le paiement du matériel, notamment des imageurs thermiques, à travers cette société.

Aucune de ces accusations n'a été prouvée devant la justice.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité