Retour

Deux morts confirmées dans l'écrasement d'hélicoptère au nord de Sept-Îles

La Sûreté de Québec confirme le décès d'un homme et d'une femme dans l'écrasement de l'appareil de la compagnie Héli-Nord, à une quarantaine de kilomètres au nord de Sept-Îles.

Cinq occupants prenaient place à bord de l'appareil de type Bell 206 qui s'est écrasé dans un secteur boisé et difficile d'accès, vers 9 h 45, mercredi.

Trois personnes blessées ont été transportées par hélicoptère vers le centre hospitalier de Sept-Îles. 

Des précisions sur le contexte du voyage

Hydro-Québec confirme quant à elle qu'un de ses employés a été blessé dans l'écrasement.

Le président de l'Association de protection de la rivière Moisie, Bernard Lynch, précise qu'un membre de l'association se trouvait à bord d'un autre hélicoptère, qui ne s'est pas écrasé.

Le but du voyage ce matin était, selon Bernard Lynch, d'observer l'évolution du projet mené par des membres de communautés autochtones sur la passe migratoire sur la rivière Nipissis et l'état des travaux que mène l'Association de protection de la rivière Moisie à la passe migratoire Katchapahun, pour faciliter la montaison du saumon.

Les enquêteurs du BST arriveront sur place jeudi matin pour tenter d'éclaircir les circonstances de l'accident. « Une fois que les enquêteurs seront sur les lieux, ils feront la collecte de données et des entrevues avec des témoins et examineront l'épave, explique la porte-parole du BST, Julie Leroux. Ils vont aussi regarder les conditions météo au moment de l'accident et demander l'historique de l'entretien de l'appareil. »

?

 

Plus d'articles

Commentaires