Retour

Deux partisans de Trump perturbent une pièce où le président est assassiné

Des défenseurs de Donald Trump ont brièvement interrompu vendredi soir à New York la représentation d'une pièce adaptée du Jules César de William Shakespeare. Depuis plusieurs jours, cette production de l'organisme Public Theater fait l'objet d'une polémique, car elle montre l'assassinat du président américain.

Selon le site du New York Times, c’est justement quelques secondes après ce moment où un personnage habillé comme Donald Trump est poignardé qu’une femme a fait irruption sur la scène du Delacorte Theater, situé dans Central Park. « La normalisation de la violence politique contre la droite doit cesser », a-t-elle crié, dénonçant également une « violence contre Donald Trump ».

Cette séquence a été filmée par Jack Posobiec, un blogueur conservateur qui, lui aussi, a hurlé son opposition à cette pièce et critiqué le public venu y assister. « Vous êtes tous des Goebbels […] C’est de l’incitation au terrorisme », a-t-il notamment déclaré alors qu’il se trouvait parmi les spectateurs, faisant référence au chef de la propagande nazie en Allemagne, Joseph Goebbels.

Les deux perturbateurs ont été expulsés dans le calme par le personnel de sécurité, avant que la représentation ne reprenne, sous l’ovation du public, a précisé le directeur artistique de Public Theater dans un communiqué.

Plus tard, la femme montée sur scène s’est identifiée sur les réseaux sociaux. Laura Loomer a en effet publié une vidéo qu’elle a tournée au moment de l’incident.

Cet imprévu n’allègera pas l’atmosphère autour des acteurs et de Public Theater qui font face à de fortes critiques pour ce spectacle commencé le 23 mai. Ces derniers jours, des commanditaires ont choisi d’annuler leurs contributions.

Les ultimes représentations de Julius Ceasar au Delacorte Theater doivent avoir lieu samedi et dimanche.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine