Retour

Deux rappeurs tués lors d'une fusillade au centre-ville de Toronto

Deux hommes sont morts à la suite d'une fusillade qui a éclaté samedi soir au centre-ville de Toronto, indique le Service de police de Toronto.

Une femme a aussi été blessée, mais on ne craint pas pour sa vie.

La Police de Toronto a dévoilé l'identité de deux des victimes dimanche en après-midi. Il s'agit de Jahvante Smart, 21 ans, et de Ernest Modekwe, 28 ans, tous deux de Toronto.

Les deux victimes étaient rappeurs. Jahvante Smart était aussi connu sous son nom d'artiste, Smoke Dawg. De son côté, Ernest Modekwe utilisait le surnom Koba Prime.

L'incident s'est produit un peu avant 20 h devant une boîte de nuit à l'intersection des rues Queen Ouest et Peter, un secteur achalandé.

Deux suspects ont été vus en train de fuir la scène à pied vers le nord, puis dans un véhicule utilitaire sport noir ou une voiture blanche, selon les informations de la police. Selon CBC News, des témoins affirment que le véhicule blanc serait de marque Bentley.

D'autres témoins ont décrit une scène de panique. « J'ai entendu des détonations qui ressemblaient à des bruits de construction. Puis, j'ai vu environ 50 personnes en train de courir, donc on s'est mis à courir nous aussi », a raconté Dennis Grimble, tout juste après la fusillade.

Il s'agit du 50e homicide de l'année à Toronto, où plus de 200 fusillades sont survenues cette année, d'après la police.

Le maire John Tory a promis de s'attaquer à ces violences qui secouent sa ville. Il a déclaré dimanche aux journalistes que les personnes ayant des liens avec les gangs et les présumés récidivistes sont « les seules [personnes] qui constituent une menace » pour la ville. Il a dit s'être entretenu avec le chef de police et a fait valoir que les autorités tâchent d'endiguer la violence et de mettre la main sur les responsables.

Il a ajouté qu'il prévoit parler aux représentants fédéraux du nombre d'armes à feu dans la métropole. Il compte également parler du rôle du système judiciaire dans la protection de la ville avec le nouveau gouvernement provincial.

La violence armée est un défi pour nous et, vous savez, c'est en partie parce que les armes font l'objet d'un trafic au Canada, et c'est pourquoi les règles doivent être renforcées : cela je l'ai clairement dit au gouvernement du Canada. Nous ne pouvons pas laisser sortir les gens sous caution 20 minutes après leur arrestation pour avoir utilisé une arme à feu.

La rue Queen a été fermée durant plusieurs heures à la suite de la fusillade, mais est rouverte à la circulation depuis dimanche matin.

La police recherche des photos, des vidéos et des images de caméra de sécurité.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque