Retour

Déversements d'hydrocarbures : l’industrie pétrolière identifie les causes principales

La corrosion et les vices de matériaux en fabrication et construction sont la cause de 56 % des déversements accidentels d'hydrocarbures au Canada en 2016. C'est ce que conclut le rapport annuel sur la performance de l'industrie pipelinière de l'Association canadienne de pipelines d'énergie (ACPE).

Le rapport publié mercredi identifie la fissuration, la géotechnique (mouvements du sol) et les incidents météorologiques comme autres causes de déversements non prévus.

Un seul incident important de fuite de gaz naturel a été recensé, mais L’ACPE a refusé de décrire sa nature ou son emplacement. Un incident est considéré comme important si plus de 8 mètres cubes de gaz s’échappent.

L’ACPE est un organisme à but non lucratif dont les membres comprennent les principaux propriétaires et exploitants de pipelines de transport canadiens. L’organisme coordonne des initiatives de l’industrie pétrolière en matière de sécurité, de réglementation et de finance, entre autres.

À lire aussi :

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine