Retour

Dick Gregory, comédien et militant pour les droits civiques, est mort

Le comédien américain Dick Gregory est décédé, samedi, à 84 ans. L'artiste avait brisé les barrières raciales dans les années 60 et utilisé son humour pour faire passer des messages de justice sociale.

Son fils Christian a confirmé le décès à The Associated Press. Son père s’est éteint à Washington après avoir été hospitalisé environ une semaine à cause d’une sévère infection bactérienne. Christian Gregory a également publié un message sur le compte instagram du comédien, qualifiant le défunt de « légende de la comédie ».

Dick Gregory a été l’un des premiers comiques noirs à acquérir une certaine popularité sur scène auprès du public blanc, avant Bill Cosby et Richard Pryor. L’enfant d’un quartier pauvre de Saint-Louis, dans le Missouri, s’est notamment fait connaître comme satiriste qui commentait avec talent les divisions raciales alors que le mouvement pour les droits civiques prenait de l’ampleur.

Le site du New York Times a rappelé samedi quelques-unes de ses célèbres répliques : « Un Sudiste tolérant? C'est un gars qui va vous lyncher sur un petit arbre », avait-il dit un jour. « La ségrégation, ce n’est pas si mal. Avez-vous déjà entendu parler d’un accident de bus où les gens assis dans le fond ont été blessés? » se moquait-il encore.

Dick Gregory soulignait toutefois que faire rire ne pouvait pas tout régler

Participant à de nombreuses manifestations dans les années 60 – et plusieurs fois arrêté –, l’artiste a également été candidat à la mairie de Chicago en 1966, puis à la présidence des États-Unis en 1968 pour le parti Paix et liberté (orienté à gauche). Il avait récolté quelque 200 000 voix, rappelle le site du journal Le Monde.

Plus d'articles

Commentaires