Retour

« Disparu » il y a 30 ans, il avait en fait perdu la mémoire à 150 km de chez lui

Un Ontarien disparu il y a 30 ans et qu'on croyait mort a souffert d'amnésie et vivait à 150 km de chez lui. Edgar Latulip, aujourd'hui âgé de 50 ans, avait été porté disparu en 1986 à Kitchener-Waterloo.

Le 2 septembre 1986, alors âgé de 21 ans, le jeune homme, qui souffre d'un retard de développement mental, avait en fait pris un autobus en direction de la région du Niagara.

Peu de temps après son arrivée, il s'était blessé à la tête et avait oublié son identité, a indiqué cette semaine l'agent Phil Gavin, de la Police régionale du Niagara.

Ce dernier n'en revient d'ailleurs toujours pas.

M. Latulip a ensuite mené sa vie tranquillement à St. Catharines pendant 30 ans, mais certains souvenirs resurgis récemment l'ont poussé à douter de sa véritable identité.

En janvier dernier, après quelques clics sur Google, sa travailleuse sociale a découvert que M. Latulip faisait l'objet d'un avis de recherche depuis toutes ces années.

Confirmation grâce à l'ADN

Sa véritable identité a été confirmée lundi dernier par un test d'ADN et la police indique qu'Edgar Latulip est entré en contact avec sa mère, qui habite à Ottawa, mais qu'ils ne se sont pas encore rencontrés. La famille veut attendre ces retrouvailles avant de s'adresser aux médias.

Au moment de sa disparition, Edgar Latulip vivait dans un foyer de groupe à Waterloo, rapportait à l'époque le Waterloo Region Record.

Edgar Latulip avait déjà fait des tentatives de suicide et lors de sa disparition en 1986, sa famille a cru qu'il s'était rendu aux chutes Niagara pour mettre fin à ses jours.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards