Novak Djokovic a renoué avec la victoire à la Coupe Rogers. Le Serbe a triomphé de Kei Nishikori en deux manches de 6-3 et 7-5 en finale du tournoi torontois.

Djokovic a ainsi tourné la page sur sa surprenante défaite au troisième tour de Wimbledon, dimanche, lorsqu'il a décroché le titre canadien pour la quatrième fois de sa carrière. Ses précédents triomphes ont eu lieu lors des éditions 2007, 2011 et 2012.

La première tête de série a également réussi là où elle avait échoué l'année dernière contre Andy Murray. Le Britannique avait privé son rival d'une quatrième couronne au tour décisif.

En avance 3-1 dans la deuxième manche, et avec une priorité d'un bris, Djokovic semblait voguer tout bonnement vers la victoire. Le Japonais a remporté trois jeux consécutifs pour semer le doute dans l'esprit de son adversaire.

Celui qui trône au sommet de l'échiquier mondial du tennis masculin s'est ressaisi, et les deux hommes ont conservé leur service jusqu'à 5-5.

Le favori a signé son troisième bris de la rencontre au 11e jeu pour se donner l'occasion de servir pour le titre. Le Nippon, en retard 15-40, à effacer deux balles de championnat, avant de voir le Serbe l'emporter deux points plus tard.

« C'était mon meilleur match de la semaine », s'est félicité Djokovic, qui s'est imposé en l'absence de ses grands rivaux Murray, Roger Federer et Rafael Nadal.

Nishikori a ainsi subi une neuvième défaite de suite aux mains de la première raquette mondiale. D'ailleurs, les cinq derniers revers se sont produits cette année.

Djokovic se concentrera maintenant sur les Jeux de Rio, où il fera évidemment figure de favori. Le principal intéressé a gagné une médaille de bronze aux Jeux de Pékin, en 2008, et a terminé au pied du podium aux Jeux de Londres, en 2012.

La troisième tentative d'empocher l'or olympique sera-t-elle la bonne pour le « Djoker »? À suivre, à compter du 5 août prochain.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine