Retour

Donald ou Hillary, en quoi je me déguise à l'Halloween?

Les élections américaines, qui ont toujours lieu quelques jours après le 31 octobre, s'invitent immanquablement dans les partys d'Halloween. Par le passé, certains ont réussi à prédire l'issue du vote selon la quantité de masques vendus par les candidats républicain et démocrate. Qu'en sera-t-il cette fois?

Un texte de Marie-Ève Maheu

La semaine dernière, la journaliste et militante Jemima Khan s'est présentée au bal d'Halloween de l'UNICEF déguisée en Melania, affublée d'un Trump qui la tripote. Un costume osé, controversé. Mais elle ne sera certainement pas la seule à s'inspirer de la course à la présidence américaine au moment de choisir son costume.

Selon un sondage commandé par la Fédération nationale de vente au détail aux États-Unis, environ 4 % des plus de 35 ans ont l'intention de se déguiser cette année en personnages politiques, comme Trump ou Clinton. Après le costume de sorcière et de pirate, c'est le troisième choix pour la popularité. 

Mais ce n'est pas demain la veille que des Hillary et des Donald envahiront les rues. Les personnages politiques ne font même pas partie du top 10 des 18-34 ans. Et les enfants préfèrent encore les superhéros et les princesses à des politiciens.

Sur Google, l'intérêt pour les costumes des candidats à la présidentielle est bien visible. Donald Trump obtient à peu près la même popularité que les chasseurs de fantôme (Ghostbusters costume) ou les tortues ninjas (Ninja Turtles costume). De son côté, les costumes d'Hillary Clinton suscitent de l'intérêt, mais deux fois moins que les déguisements de son rival.

Aux États-Unis, comme au Canada, Harley Quinn, personnage qu'on a vu au grand écran dans Suicid Squad (L'escadron suicide), trône au haut du palmarès des recherches. Les Pokemon et Batman font aussi bonne figure.  

Les costumes pour prédire le gagnant

Mais être le costume préféré des Américains peut-il se refléter dans les urnes? Le plus grand détaillant de costumes aux États-Unis, Spirit Halloween, se vante d'avoir réussi à prédire depuis 20 ans qui sera élu à la présidence, en fonction du nombre de masques vendus par chacun des candidats.

La compagnie a fait un sans-faute jusqu'à maintenant. En 2012, comme en 2008, les masques de Barack Obama ont été préférés à ceux de Mitt Romney et de John McCain.

Le détaillant a aussi pu prédire les victoires de George W. Bush contre John Kerry, en 2004, et contre Al Gore, en 2000, ainsi que la défaite de Bob Dole au profit de Bill Clinton en 1996.

Mais pourquoi les gens choisissent-ils de prendre le visage d'un candidat plutôt que celui d'un autre le 31 octobre? À la demande de Spirit Halloween, Harris Poll a sondé 2000 personnes sur Internet, qui devaient choisir entre un masque d'Hillary Clinton (45 %) et un de Donald Trump (55 %), puis dire pourquoi.

Du côté de ceux qui ont choisi le masque du candidat républicain, la raison la plus souvent évoquée est qu'il est drôle (39 %). Les gens qui ont préféré le masque de Clinton ont expliqué qu'ils l'aimaient bien (31 %).

Globalement, les gens semblent toutefois préférer se moquer de Donald Trump que d'Hillary Clinton. Selon le sondage, 32 % des répondants qui ont choisi Trump ont dit que c'était pour rire de lui, alors que 16 % des répondants qui ont opté pour la candidate démocrate l'ont fait pour se moquer d'elle.

Plus d'articles