Retour

Donald Trump, 45e président des États-Unis à midi

Le prochain président des États-Unis entrera en fonction à midi, alors que Donald Trump prêtera serment et prononcera son discours d'investiture à l'occasion d'une cérémonie sous haute sécurité à Washington.

Un imposant dispositif de sécurité est déployé en vue de l'occasion. Des dizaines de milliers d'Américains, partisans et adversaires du futur président, se dirigeront vers la capitale en vue de son assermentation, qui aura lieu devant le Capitole, siège du Congrès américain, comme le stipule la Constitution.

Le président Trump et sa femme Melania - qui ont passé la nuit à Blair House, résidence réservée aux hôtes de marque située en face de la Maison-Blanche – doivent prendre le thé avec le président sortant Barack Obama et son épouse Michelle à 9 h ce matin à la Maison-Blanche.

Les deux couples doivent ensuite prendre la route du Capitole où débutera la cérémonie d’assermentation à 11 h 30. Trois anciens présidents américains - Jimmy Carter, George W. Bush, Bill Clinton – assisteront à l’événement tout comme son adversaire défaite lors du scrutin présidentiel, Hilary Clinton.

« Je jure solennellement de remplir fidèlement les fonctions de président des États-Unis, et, dans toute la mesure de mes moyens, de sauvegarder, protéger et défendre la Constitution des États-Unis », déclarera M. Trump, une main appuyée sur deux bibles, sur le coup de midi, imitant ainsi ses illustres prédécesseurs comme George Washington, Franklin D. Roosevelt et John F. Kennedy.

Le président Trump a choisi de prêter serment sur deux bibles: la sienne, qui lui a été offerte par sa mère en 1955, et celle d'Abraham Lincoln, sauveur de l'Union, également utilisée par Barack Obama il y a quatre ans.

Les célébrations ont déjà commencé pour le futur président. Donald Trump a participé hier soir à une réception privée avec ses proches et membres de son cabinet.

Il en a profité pour réitérer son célèbre slogan de campagne « Rendre à l'Amérique sa grandeur ».

Donald Trump s’était un peu plus tôt adressé à des milliers de partisans républicains après un concert organisé au pied du Lincoln Memorial, à Washington. Sa femme Mélania et ses enfants étaient présents. Donald Trump s'est alors dit persuadé de pouvoir unifier le pays.

Sa fille Ivanka a elle aussi appelé les détracteurs de son père à lui donner une chance. « J'ai vu, toute ma vie, que mon père était un incroyable unificateur », a-t-elle déclaré en entrevue à ABC, après avoir reconnu que le pays « est très divisé » depuis la présidentielle américaine.

Le futur président a par ailleurs promis « quatre années incroyables » à ses donateurs et s'est vanté de sa victoire inattendue. « Je pense que j'ai dépassé tous les candidats qui n’ont jamais été en lice », a-t-il fièrement déclaré.

Manifestations

Pendant ce temps, plusieurs milliers de personnes, dont de nombreuses célébrités se sont rassemblées en soirée à New York.

Ils ont protesté contre les politiques de Donald Trump à la veille de son assermentation. Outre le maire démocrate de New York, Bill de Blasio, les acteurs Robert de Niro et Alec Baldwin étaient notamment présents. Ils ont lancé des appels à combattre chaque jour les actions du nouveau président.

Le cinéaste Michael Moore a, entre autres, déclaré que Donald Trump n'avait pas la légitimité de diriger les États-Unis.

Des heurts ont également éclaté pendant une manifestation à Washington entre des partisans de Trump et ses adversaires. Les autorités ont même dû utiliser des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants qui jetaient des ordures sur les pro-Trump.

D'autres mouvements de protestation sont organisés aujourd'hui et demain à travers le monde.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine