Retour

Donald Trump tentera-t-il d'empêcher l'ex-directeur du FBI de témoigner?

Les porte-parole de la Maison-Blanche ont indiqué vendredi qu'ils ignoraient si le président américain Donald Trump tentera d'empêcher l'ex-directeur du FBI, James Comey, de témoigner devant le Congrès la semaine prochaine.

« Je n'ai pas parlé aux avocats pour l'instant. J'ignore ce qu'ils répondront », a déclaré le porte-parole de la Maison-Blanche Sean Spicer.

James Comey menait, lorsqu'il était directeur du FBI, une enquête sur de potentiels liens entre des membres de l’équipe de campagne de Donald Trump et la Russie.

Des critiques ont fusé contre Donald Trump après qu'il eut limogé M. Comey, l'accusant de vouloir entraver l'enquête.

L'ex-chef du FBI doit témoigner jeudi prochain devant le comité de renseignement du Sénat, expliquant notamment son rôle dans les enquêtes sur la collusion présumée.

Le comité lui posera fort probablement des questions sur ses conversations avec le président Trump, qui lui aurait demandé d'abandonner l'enquête sur l'ancien conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn. Une telle demande serait une entrave à la justice, selon des démocrates.

Le privilège de faire taire

Les présidents américains ont le privilège de pouvoir empêcher des employés du gouvernement de divulguer des informations.

Toutefois, des experts juridiques estiment qu'il est incertain si les conversations entre Donald Trump et James Comey sont soumises à ce pouvoir. Ils ajoutent que si M. Trump tente d'empêcher M. Comey de témoigner alors qu'il est désormais un simple citoyen américain, cela pourrait être contesté devant les tribunaux.

Les élus démocrates ont par ailleurs envoyé une lettre à l'avocat de la Maison-Blanche Donald McGahn, l'avertissant que si Donald Trump invoque son privilège de l'exécutif, cela « serait vu comme une volonté d'obstruer la quête de vérité du Congrès et du peuple américain ».

Comey devrait pouvoir témoigner

Lors d'une entrevue sur la chaîne d'ABC News, la proche conseillère de Donald Trump Kellyanne Conway a semblé indiquer que le président laissera James Comey témoigner.

« Nous regarderons le directeur Comey témoigner en même temps que le reste du monde », a-t-elle dit.

Toutefois, lorsque l'intervieweur lui a demandé directement si le président Trump invoquera son privilège, elle a déclaré que « le président prendra cette décision ».

Plus d'articles

Commentaires