Une compagnie promet de livrer de la marijuana à votre porte en moins d'une heure dans l'ouest de Toronto. L'entreprise a laissé des dépliants promotionnels à cet effet accrochés aux portes de maisons.

Différents types de cette drogue sont offerts : Gorilla Glue, Bruce Banner et Super Silver Haze.

La police indique que ce genre de service semble illégal, mais n'enquêtera que s'il y a une plainte ou une menace à la sécurité publique.

Même si le fédéral promet de légaliser la marijuana d'ici le printemps 2017, la résidente Edda Taddeo ne croit pas qu'on devrait traiter cette drogue « comme de la pizza » livrable à domicile.

En revanche, le résident Steve Cornwell trouve que c'est pratique d'avoir accès à la livraison à domicile. « La décriminalisation de la marijuana est une excellente idée », dit-il.

Le maire inquiet

Pour sa part, le maire de Toronto, John Tory, se préoccupe de la multiplication des comptoirs de vente de pot, supposément à des fins thérapeutiques. La ville en compte maintenant une centaine.

John Tory affirme qu'il communiquera une seconde fois avec Bill Blair, le secrétaire parlementaire de la ministre de la Justice qui est chargé du dossier de la légalisation, pour obtenir des directives intérimaires concernant les points de vente de marijuana.

Le maire ajoute que la Ville agira si le fédéral ne fait rien. Toronto pourrait par exemple délivrer des permis et mieux réglementer l'emplacement des comptoirs de marijuana afin qu'ils ne soient pas près des écoles. À court terme, les inspecteurs municipaux pourraient aussi sévir contre les commerces illégaux d'ici quelques semaines.

-Avec la collaboration de Lyne-Françoise Pelletier

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine