Routes glacées, écoles fermées, vols annulés : le cocktail météo qui s'est abattu sur l'est du pays, avec son mélange de pluie, de neige et de verglas, a compliqué la vie de millions de Canadiens. Les conditions routières sont difficiles.

Mercredi matin, des routes pourraient être encore partiellement glacées. Les précipitations auront cessé dans la grande majorité des régions, mais des vents de l'ouest, jusqu'à 70 km/heure dans certains secteurs, risquent de causer de la poudrerie avec la neige au sol, a prévenu mardi en fin d'après-midi le météorologue à Environnement Canada Jean-Philippe Bégin.

Mardi soir, il tombe de la pluie verglaçante intermittente sur le sud du Québec, incluant Montréal, et pour les secteurs près du fleuve, soit de Montréal à Trois-Rivières.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, sur la Côte-Nord et dans toute la Gaspésie, la neige modérée à forte et la poudrerie continuaient de sévir, mardi soir, et la visibilité était nulle dans certains secteurs. « Cela doit se changer en pluie verglaçante et en pluie vers le sud, Gaspé et la baie des Chaleurs, et en neige teintée de grésil plus au nord », a affirmé le météorologue à Environnement Canada.

« La pluie pour le sud du Québec va se changer en pluie verglaçante, puis en neige en fin de soirée. On parle de poudrerie, on parle de visibilité réduite en soirée jusqu'à demain. Reporter les déplacements qui ne sont pas essentiels ce soir serait une bonne idée », a indiqué pour sa part la porte-parole du ministère des Transports du Québec, Caroline Marquis, mardi en fin d'après-midi.

Mme Marquis a indiqué qu'il y avait eu beaucoup de sorties de route, particulièrement sur l'autoroute 15 en direction nord, sur l'autoroute 30, et sur l'autoroute 10 en approchant de la 30.

En soirée, Hydro-Québec rapportait toute une série de pannes à cause du verglas. Vers 23 h, environ 870 clients étaient privés de courant dans le Centre-du-Québec et près de 1800 clients en Outaouais.

Dans la région de Montréal et de la Montérégie, Hydro rapporte plus de 60 000 foyers sans électricité.

Mercredi, il fera froid, mais le ciel sera dégagé.

« Ce qui va retenir l'attention demain [mercredi], ce sont les vents modérés du secteur ouest qui vont causer un facteur de refroidissement éolien non négligeable », a souligné M. Bégin.

Vols annulés et retardés dans les aéroports

Le verglas a aussi causé des problèmes dans les aéroports, notamment à Montréal-Trudeau, où de nombreux départs ont été annulés ou retardés. Beaucoup de départs ont aussi été annulés à l'aéroport d'Ottawa.

Consultez le site Internet de votre aéroport ou de votre transporteur si vous devez voyager au cours des prochaines heures.

La compagnie de transport par autocars Orléans Express a avisé pour sa part ses clients que « tous les départs sont conditionnels, c’est-à-dire assujettis aux conditions routières et à la météo jusqu’à nouvel ordre. Plusieurs retards, annulations et/ou interruptions de parcours sont à prévoir ».

Orléans Express a ajouté que les correspondances n'étaient pas non plus garanties.

À Québec, tous les départs d'autocars en direction ou en provenance de Rimouski ont été annulés. Entre Montréal et Québec, toutefois, les conditions étaient suffisamment bonnes pour permettre le respect des horaires de départs.

Pour accéder à notre carte des conditions routières sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Plus d'articles