Retour

Dylann Roof condamné à mort pour la tuerie de Charleston

Un jury a condamné mardi Dylann Roof, un suprémaciste blanc de 22 ans, à la peine de mort pour les meurtres de neuf personnes noires dans une église de Charleston, en Caroline du Sud, en 2015.

Le jeune homme, qui se défendait lui-même devant le tribunal, a reçu sans sentence sans montrer d'émotion particulière.

En décembre dernier, un jury avait reconnu Roof coupable des 33 chefs d'accusation auxquels il faisait face, notamment pour crime haineux et atteinte à la liberté de religion.

Ce massacre avait été perpétré le 17 juin 2015, dans l'église épiscopale méthodiste africaine Emanuel.

Dylann Roof avait confié aux agents du FBI avoir ciblé l'église Emanuel en raison de son histoire symbolique. Denmark Vesey, un cofondateur de l'église, qui est par ailleurs la plus ancienne du sud des États-Unis, avait mené une révolte d'esclaves en 1822.

Roof avait assisté à la séance d'étude biblique pendant près de 45 minutes avant d'ouvrir le feu, au moment où les paroissiens fermaient les yeux pour la dernière prière, selon le récit qu'en avait fait le procureur.

Il avait tiré 77 balles, fauchant neuf fidèles âgés de 26 à 87 ans.

Dans sa plaidoirie finale, mardi, Roof a encore une fois justifié son attaque raciste en évoquant ses convictions. « J'ai estimé que je devais le faire, et j'estime toujours qu'il fallait que je le fasse », a-t-il dit.

La tuerie a mené au retrait du drapeau confédéré qui flottait au-dessus de l'assemblée législative de la Caroline du Sud depuis 50 ans, après que Dylann Roof eut présenté dans son manifeste raciste des photos de lui-même brandissant ce drapeau qui évoque pour plusieurs des siècles d'esclavage.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine