Retour

Élan de solidarité pour le ministre démissionnaire Hunter Tootoo

Les messages de solidarité et d'encouragement se multiplient au lendemain de la démission du ministre fédéral des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne Hunter Tootoo.

Le bureau du premier ministre Justin Trudeau a annoncé de façon soudaine le départ de M. Tootoo dans un bref communiqué mardi soir. M. Trudeau a confirmé mercredi matin que le député du Nunavut allait « se faire traiter pour certains problèmes de dépendance », sans spécifier lesquels ni la situation qui l'avait poussé à quitter.

De nombreuses personnalités connues, dont son cousin, le joueur de hockey professionnel Jordin Tootoo, l'ont félicité pour son courage.

De passage à Winnipeg mercredi, Perry Bellegarde s'est dit choqué d'apprendre le départ du ministre libéral, mais lui souhaite la meilleure des chances pour l'avenir. « J'encourage Hunter d'obtenir l'aide dont il a besoin », dit le chef national de l'APN.

Le premier ministre du Nunavut Peter Taptuna a salué son courage et son travail ardu, tandis que le ministre territorial George Hickes, qui fait également partie de sa famille, l'a félicité pour sa bravoure.

Les électeurs du Nunavut avaient eux aussi des mots d'encouragement pour celui qu'ils ont élu comme porte-parole à Ottawa.

« Je ne le connais pas personnellement, mais je le connais assez bien pour savoir qu'il a fait de son mieux, dit Amber Tagalik, une résidente d'Iqaluit. Le fait d'admettre qu'il a un problème de dépendance démontre une grande force de caractère. »

Le leader du gouvernement en Chambre, Dominic LeBlanc, assumera les fonctions ministérielles du député du Nunavut.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine