Retour

Élections au Grand Conseil des Cris : il y aura un 2e tour

Les électeurs cris du Québec devront attendre un peu plus longtemps pour savoir qui sera le nouveau grand chef du Grand Conseil des Cris. Lors du scrutin qui s'est déroulé mercredi, aucun des cinq candidats n'a reçu 50 % plus un des votes nécessaires pour gagner au premier tour.

Les candidats Abel Bosum et Rodney Mark s’affronteront donc au 2e tour de scrutin, qui se déroulera le 21 juillet.

Selon les résultats non officiels, le négociateur du gouvernement de la Nation crie qui s’occupe des relations avec le Québec depuis plusieurs années, Abel Bosum, a obtenu 2229 voix, soit 40 % des bulletins de vote. Il a aussi longtemps été le chef de la communauté d'Oujé-Bougoumou.

L'actuel grand chef adjoint au Grand Conseil des Cris et l’ancien chef de la communauté de Wemindji, Rodney Mark, a pour sa part reçu la confiance de 1171 électeurs, soit 21 % des voix.

Ces élections ont pour objectif de remplacer le grand chef sortant, Matthew Coon Come, qui annoncé en juin qu’il ne chercherait pas à être réélu, après cinq mandats.

Le logement : au cœur des priorités

Le logement est LA priorité pour Abel Bosum. Il est pour lui primordial d’assurer tout d’abord aux membres des communautés l’accès à des logements abordables.

Il estime qu’il manque près de 3000 maisons dans les neuf communautés cries du nord du Québec.

Les deux candidats s’entendent pour dire qu’il est aussi important de faire la promotion de l’accès à la propriété.

S’il est élu, Rodney Mark compte d’ailleurs développer un programme de logement avec l’appui des chefs des communautés.

Il explique que certaines communautés « ont de très bons programmes » mais qu’il aimerait qu’une initiative commune soit mise sur pied, notamment pour acheter des maisons à meilleur coût.

L’ancien chef Bosum soutient qu'en améliorant la situation du logement, on pourrait arriver à résoudre d'autres problèmes. Il veut notamment assurer une place aux jeunes dans la communauté.

« Mon objectif est d’encourager les jeunes à terminer leurs études et à trouver le moyen de les faire revenir ici, d’avoir du travail dans nos communautés et de leur offrir des maisons. »

Rodney Mark s’inquiète de son côté du bas taux de diplomation chez les élèves du secondaire, qui est d’environ 36 %. Il voudrait que ce taux augmente à 90 % dans toutes les communautés.

Il croit que la responsabilité de ces résultats repose trop sur les écoles. Selon lui, « c’est un enjeu de communauté, pas d’école .

L’importance du développement économique

Des modifications politiques sont demandées par les deux candidats en ce qui a trait au développement économique de la nation crie.

Rodney Mark suggère d’abord d’assurer la mise en œuvre de la Société de développement crie. Cette entité a été créée lors de la paix des Braves, en 2002, et prévoit un partenariat avec Québec voué au développement économique et communautaire des Cris.

Abel Bosum propose de son côté d’amender une section de la Convention de la Baie-James et du Nord du Québec, afin de garantir des pratiques préférentielles envers les entreprises cries en ce qui concerne les contrats et les embauches sur leur territoire.

« En ce moment, la plupart des communautés ont de la difficulté à obtenir des contrats, car en raison des appels d’offres publics, les entrepreneurs viennent du Sud. Alors les gens de nos communautés ne peuvent que les regarder construire nos bâtiments. »

S’il est élu, Abel Bosum compte également faire la promotion des petites et moyennes entreprises locales afin de permettre une « économie crie plus forte et diversifiée ».

« En ce moment, nous ne faisons qu’acheter à l’extérieur et notre argent sort de la communauté », déplore-t-il.

Un faible taux de participation

Il y avait 13 958 électeurs admissibles sur les 450 000 kilomètres carrés de territoire.

Le taux de participation des électeurs a été inférieur à celui de la dernière élection au Grand Conseil, soit moins de 40 %.

Lors des dernières élections en 2013, la participation électorale avait été de 47 %.

Plus d'articles

Commentaires