Retour

La Vérif : 40 lieux de culte en moins chaque année au Québec

Quarante lieux de culte ferment chaque année au Québec depuis 2011. Cette tendance s'accélère : entre 2006 et 2010, la moyenne se situait plutôt à 31 bâtiments par année.

Un texte de François Cormier

Ce sont donc près de 500 lieux de culte qui ont été vendus, transformés, fermés ou détruits depuis 2003. « Il s'agit de 18% du corpus », indique Jocelyn Groulx, directeur du Conseil du patrimoine religieux. Le Québec comptait, à l'époque, 2751 établissements du genre.

Les régions de Montréal, de la Montérégie et de l'Estrie sont les endroits où il y a le plus grand nombre de lieux de culte « en mutation », alors que Laval, la Côté-Nord et la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine sont moins touchées.

Moins d'argent pour la restauration

Entre 2013 et 2017, le gouvernement du Québec a consenti des montants moins importants pour la restauration des bâtiments à vocation religieuse qu'il ne l'avait fait au cours des années précédentes.

Le ministre Fortin évoque notamment les 15 millions de dollars annoncés par le maire de Québec, Régis Labeaume, pour restaurer huit églises de la Vieille-Capitale. Le maire a demandé à Québec de doubler la mise.

Avec la collaboration de Dominique Fournier

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine