Retour

La Vérif : Combien d'emplois seront générés par le pipeline Trans Mountain?

La première ministre de l'Alberta fait miroiter des dizaines de milliers d'emplois au pays si l'élargissement du pipeline Trans Mountain va de l'avant. Les promesses de Rachel Notley sont-elles fondées? L'équipe de La Vérif s'est penchée sur la question.

Le projet Trans Mountain consiste à doubler un pipeline qui relie Edmonton à Burnaby, tout prêt de Vancouver.

Pour défendre le projet, le gouvernement fédéral et celui de l'Alberta disent que la construction du pipeline à elle seule pourrait créer 15 000 emplois directs ou indirects dans l'ouest du pays.

Ce chiffre est tiré d'une étude réalisée par le Conference Board du Canada, un document qui été commandé et payé par Trans Mountain.

En audition devant l'Office national de l’énergie, les dirigeants de Trans Mountain ont avancé qu'en moyenne, 2500 personnes avaient travaillé directement pendant environ 3 ans sur la construction du pipeline. D'autres emplois - indirects - auraient été générés par les retombées économiques du projet.

Une fois en service, on dit que le pipeline pourrait soutenir jusqu'à 37 000 emplois sur un horizon de 20 ans. Or, la plupart d'entre eux seraient en réalité des emplois indirects. Selon Ressources naturelles Canada, l'exploitation du pipeline devrait nécessiter l'équivalent de 440 travailleurs à temps plein.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce chien refuse qu'on le prenne en photo





Rabais de la semaine