Retour

La Vérif : en votant en Ontario, Justin Trudeau ne peut plus voter aux prochaines élections québécoises

Justin Trudeau s'est rendu vendredi au bureau du directeur du scrutin dans la circonscription d'Ottawa-Vanier afin de voter par anticipation aux élections provinciales ontariennes. Au moment où le premier ministre a rempli son bulletin de vote, le député fédéral de Papineau à Montréal a du même coup perdu la possibilité de voter aux élections québécoises du 1er octobre prochain. Voici pourquoi.

Un texte de Vincent Maisonneuve et Nathalie Lemieux

Un Québécois qui a quitté la province depuis plus de deux ans ne peut pas voter aux élections provinciales.

Il existe toutefois des exceptions. Par exemple, le délai de deux ans ne s’applique pas si vous avez quitté la province pour assumer une fonction gouvernementale, que ce soit au provincial ou au fédéral.

En théorie, s’il comptait toujours sur un lieu de résidence au Québec, M. Trudeau pourrait voter aux élections québécoises. D’ailleurs, l’ex-premier ministre Stephen Harper votait en Alberta lors des élections provinciales, même s'il a passé plusieurs années au 24, promenade Sussex, à Ottawa.

Une question de résidence principale

En choisissant de voter aux élections provinciales ontariennes, Justin Trudeau a fait de sa résidence de fonction dans la capitale fédérale sa résidence principale.

Pour avoir le droit de voter au Québec, il faut qu’une personne établisse sa résidence principale au Québec six mois avant les élections.

Comme les élections québécoises se tiennent dans moins de six mois, M. Trudeau ne peut donc plus voter le 1er octobre prochain.

Et au fédéral?

Justin Trudeau pourra voter dans sa circonscription de Papineau à Montréal lors des prochaines élections fédérales, même si sa résidence principale est à Ottawa. Un candidat peut voter à l'endroit où il se présente, peu importe s'il habite ou non la circonscription.

Plus d'articles