Retour

En fauteuil roulant sur la plage d'Inverness, au Cap-Breton

La plage d'Inverness, au Cap-Breton, fait maintenant figure de pionnière en Atlantique en matière d'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

Elle met maintenant à la disposition du public deux fauteuils adaptés pour rouler sur le sable de la plage, et deux fauteuils flottants pour la baignade des personnes handicapées.

Si l’Asssociation pour le développement d’Inverness (IDA) et le Comité d’accessibilité du comté d’Inverness ont travaillé de concert pour faire ces acquisitions, l’homme derrière la démarche est Callum MacQuarrie, qui se décrit comme un éternel mordu de la plage.

Il y a 23 ans, M. MacQuarrie est devenu quadriplégique à la suite d’un accident de plongée survenu justement à la plage d’Inverness. « Pendant des années, je me suis assis sur la promenade, à ressentir la brise et l’odeur de l’eau salée », explique-t-il.

Non seulement peut-il aujourd’hui retourner sur la plage, mais il est heureux de voir d’autres personnes avoir eux aussi cette chance.

Le nouvel équipement dont la plage du Cap-Breton s’est portée acquéreuse n’est qu’un des éléments destinés à améliorer l’accessibilité de cette importante attraction touristique des Maritimes. On prévoit aussi l’aménagement de rampes, de places de stationnement et de salles de bain accessibles aux personnes en fauteuil roulant.

Rose Mary MacDonald, la vice-présidente de l’IDA, explique que ses recherches lui ont fait comprendre que plusieurs plages au Canada étaient accessibles aux personnes handicapées, mais qu’il n’y en avait aucune du genre en Atlantique. « On a regardé tout ce qu’on pouvait faire sur ce site pour le rendre complètement accessible », dit-elle.

« C’est un moment très émouvant », dit Mme MacDonald en observant un groupe de personnes âgées s’émerveiller de pouvoir enfin profiter des joies de la plage. « Je crois que nos gens sont fiers de ce que nous avons accompli ici. »

Avec les informations de Kayla Hounsell de CBC

Plus d'articles