Retour

Encore 229 feux à éteindre en Colombie-Britannique

Les pompiers se préparent pour une nouvelle journée de combat contre les dizaines de feux de forêt qui font rage au centre de la Colombie-Britannique, alors que des milliers d'évacués se réveillent dimanche matin en ignorant si les flammes ont épargné leur demeure.

Les conditions météorologiques chaudes, sèches et souvent venteuses donnent aux efforts déployés des allures de bataille désespérée. C'est une lutte contre les éléments que les évacués observent avec une appréhension croissante.

L'état d'urgence a été déclaré vendredi dans toute la province après que plus de 173 incendies eurent éclaté vendredi. Samedi, quelque 100 nouveaux feux donnaient du fil à retordre aux pompiers. Ils combattent dimanche 229 incendies, dont la grande majorité demeure hors de contrôle.

Depuis le 1er avril, 552 feux de forêt ont éclaté en Colombie-Britannique. Presque la moitié d'entre eux ont pris naissance au cours de la fin de semaine, selon les chiffres des autorités.

Cliff Chapman, le directeur adjoint des pompiers de Kamloops, a affirmé que la journée de samedi allait demeurer à jamais gravée dans sa mémoire.

Les trois plus grands feux brûlent dans un territoire compris entre 14 et 20 km 2. À eux seuls, ils ont forcé l'évacuation de milliers de résidents vivant dans les communautés d'Ashcroft, de Cache Creek, de 11 Mile House, de 105 Mile House, de 108 Mile House, de 150 Mile House et de la région Alexis Creek.

Les flammes progressent malgré un déploiement sans précédent

Le nombre exact de gens jetés à la rue demeurait inconnu samedi, mais le district régional de Cariboo estime qu'environ 6000 personnes ont dû abandonner leur domicile.

La Colombie-Britannique a déployé tout le personnel dont elle dispose pour lutter contre les flammes, protéger les propriétés et tenter de garantir la sécurité de ses citoyens.

Plus de 1000 pompiers sont à pied d'oeuvre sur le terrain, appuyés par de l'équipement lourd et des hélicoptères.

Quelques 600 assistants les appuie en renfort, en plus de 200 contractants et de 260 autres pompiers recrutés ailleurs dans le pays.

Malgré les efforts mis en place, le maire de Cache Creek, John Ranta, a annoncé qu'un incendie qui fait rage entre Ashcroft et sa communauté a détruit des dizaines de bâtiments, dont au moins cinq maisons, 30 maisons mobiles et deux hangars adjacents à l'aéroport régional.

Plus d'articles

Commentaires