Retour

Enfants tués par un python : Jean-Claude Savoie non coupable de négligence criminelle

Jean-Claude Savoie a été déclaré non coupable de négligence criminelle par le jury au terme de son procès à Campbellton, au Nouveau-Brunswick, mercredi soir. 

M. Savoie avait été accusé après la mort des frères Connor et Noah Barthe, en août 2013. Un python s'était échappé de sa cage dans l'animalerie de l'accusé et avait asphyxié les jeunes frères, âgés de 7 et de 5 ans, pendant qu'ils dormaient dans une autre pièce.

Les jurés n'ont mis qu'un peu plus de cinq heures à livrer leur verdict. Ils avaient commencé à délibérer mercredi vers 15 h.

Une vingtaine de personnes ont assisté au prononcé du verdict au palais de justice à Campbellton, notamment le procureur de la Couronne, les avocats de la défense, les grands-parents des enfants et des membres du public.

La réaction au verdict a été immédiate dans la salle du tribunal : deux femmes qui étaient assises derrière Jean-Claude Savoie ont crié de soulagement avant d'éclater en sanglots. Plusieurs personnes ont quitté la cour les larmes aux yeux.

Déception de la famille, la défense soulagée

Le procureur de la Couronne, Me Pierre Roussel a dit qu'il acceptait la décision du jury. « Nous avons présenté au tribunal la preuve qui était à notre disposition et nous pensions qu'elle était plus que suffisante pour arriver à une conclusion différente », a-t-il déclaré, avant d'ajouter que les membres de la famille étaient déçus du verdict.

La mère des garçons, Mandy Trecartin, n'a pas montré d'émotion lorsque le jury a rendu le verdict. Elle est sortie du tribunal sans faire de commentaire. Elle a ensuite expliqué sur le réseau social Twitter qu'elle est toujours affligée par la mort de ses fils, et que le procès n'a servi qu'à lui faire ressentir de l'anxiété et lui faire revivre les pires moments de sa vie.

Pour sa part, l'avocat de la défense, Leslie Matchim, a reconnu que son client était soulagé. « Cela a été long et ardu pour M. Savoie. Le verdict représente un énorme soulagement pour lui. Mais toute cette histoire, c'est une tragédie. [Jean-Claude] Savoie paiera toute sa vie pour la mort de ces deux enfants », a-t-il déclaré.

Jean-Claude Savoie a quitté la salle d'audience peu de temps après le verdict. Il a préféré ne pas accorder d'entrevue.

Le verdict a été rendu par un jury de 11 personnes parce qu'une jurée avait été relevée de ses fonctions par le juge cinq jours après le début du procès. Le juge Frederick Ferguson a expliqué pourquoi, mercredi, lorsque le jury a quitté le tribunal.

La jurée avait été exclue parce qu'elle avait eu une « relation sociale significative », a précisé le juge.

Frederick Ferguson a ajouté qu'elle n'avait pas été retenue lorsque les 2000 avis de convocation avaient été envoyés au public pour former le jury. Elle s'était toutefois présentée à la sélection du jury et avait insisté pour en faire partie, sans révéler sa relation avec M. Savoie.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?