L'attaquant de l'Impact de Montréal Didier Drogba affirme qu'il entreprendra des démarches juridiques contre le Daily Mail après que le quotidien britannique eut publié des allégations de malversations à propos de sa fondation.

Dans un article publié mercredi en fin de soirée, le Daily Mail révèle que la fondation Drogba mise sur pied par l'ancienne gloire du club londonien de Chelsea, en Angleterre en 2009, a recueilli plus de 1,7 million de livres (3,1 millions de dollars) sur une période de cinq ans afin de construire un hôpital et cinq cliniques en Côte d'Ivoire, son pays d'origine.

Seulement 25 773 $ (14 000 £) auraient été utilisés à ces fins, une seule clinique aurait été construite et elle ne serait pas encore en service.

Le Daily Mail rapporte que 800 000 $ auraient servi à organiser cocktails et bals de financement, courus par les vedettes, les sportifs et même des membres de la famille royale britannique. Le reste de l'argent dormirait encore dans les comptes bancaires de la fondation.

Des informations « incorrectes et diffamatoires », se défend Drogba

« Malgré (ces) accusations, je n'ai commis aucune fraude, aucune corruption, aucun manque de management, aucun mensonge », se défend Drogba dans un communiqué publié par le biais de sa fondation.

Drogba, nommé en 2007 ambassadeur de bonne volonté par l'Organisation des Nations Unies (ONU), estime que les informations du Daily Mail sont « incorrectes et diffamatoires ».

« Les accusations du Daily Mail semblent être dû (sic) au fait que la fondation n'a pas encore dépensé les fonds des différentes donations en Angleterre d'un montant de 1,7 million. Ces fonds serviront au moment opportun à rendre le centre de santé opérationnel, incluant le staff, les appareils médicaux, etc. »

Drogba se plaint du tort que lui cause le journal, qui a pris contact avec certains de ses amis et commanditaires, donateurs de sa fondation. Les joueurs de soccer Pelé et John Terry, le joueur de tennis Roger Federer, Pepsi, Nike et Samsung sont au nombre des donateurs.

Le Daily Mail rapporte également que, une fois mis au fait de ses révélations, The Charity Commission, un organisme gouvernemental qui régule les organisations caritatives britanniques, a aussitôt déclenché une enquête.

« Ces allégations à propos de la Fondation Didier Drogba sont très inquiétantes. J'accueille favorablement l'enquête », a réagi le ministre de la Société civile britannique Rob Wilson.

Didier Drogba joue maintenant avec l'Impact de Montréal après avoir passé les années les plus glorieuses de sa carrière à Chelsea. Il doit être l'un des invités de l'émission Tout le monde en parle dimanche prochain.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine