Retour

Enseigner l'inuktitut pour préserver la culture inuit

Fiers de leurs racines, les Inuits se sont battus pendant des décennies pour sauver leur langue et leur culture. Aujourd'hui, 98 % d'entre eux parlent l'Inuktitut.

Dans les années 1950, l'anglais fut imposé dans les écoles fédérales par des enseignants qui punissaient sévèrement les élèves osant parler leur langue maternelle. Les Inuits ont gagné le droit d'apprendre l'inuktitut dans leurs écoles avec la Convention de la Baie-James, en 1975.

Aujourd’hui, au Nunavik, l'enseignement de toutes les matières se fait entièrement en Inuktitut pendant les trois premières années du primaire. On utilise même des tablettes et des jeux vidéo pour encourager les jeunes à apprendre et à adopter la langue.

Selon le dernier recensement, l’inuktitut est la deuxième langue autochtone la plus parlée au Canada, après le cri, avec 39 025 locuteurs.

D'après un reportage de Sophie Langlois

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine