Retour

Entente de principe pour 3200 éducatrices en garderie

Après deux ans de négociations, le ministre québécois de la Famille et un syndicat représentant 3200 responsables de services de garde ont conclu une entente de principe concernant un nouveau contrat de travail au cours des derniers jours.

Les syndiqués, membres de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), seront appelés à se prononcer sur cette entente au cours des prochains jours. Les représentants syndicaux ont d'ores et déjà indiqué qu'ils recommandent unanimement à leurs membres d'approuver cet accord.

Dans un communiqué, une responsable des négociations à la FSSS-CSN, Lucie Longchamps, affirme que ses collègues sont « heureuses de ce dénouement », et qu'elles soumettront cette entente « avec le sentiment d'être allées jusqu'au bout de cette démarche visant à améliorer nos conditions de travail ».

Les responsables de services de garde réclamaient notamment l'équité avec leurs collègues des centres de la petite enfance en matière de salaires et de congés payés. Elles déploraient aussi l'iniquité de traitement entre elles et les professionnels de la santé.

La dernière convention collective de ces responsables de services de garde a expiré le 1er novembre 2013. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine