Retour

Erin Weir et Erin Weir, candidats pour le NPD

Ils se présentent pour le même parti, dans deux provinces voisines et portent le même nom épelé de la même façon. L'un est un homme, l'autre une femme. Une situation inusitée qui suscite parfois un peu de confusion.

Erin Weir est candidate pour le Nouveau Parti démocratique (NPD) dans la circonscription de Medicine Hat-Cardston-Warner, en Alberta. Son homonyme est un économiste de la Saskatchewan qui se présente dans Regina-Lewvan sous les mêmes couleurs.

« C'est peut-être l'occasion d'améliorer la représentation de tous les gens qui s'appellent Erin Weir au Parlement, peu importe le sexe », dit-il avec une pointe d'humour.

Sa collègue albertaine a eu la puce à l'oreille lorsque quelqu'un lui a demandé avant son investiture comment ils allaient les différencier. « J'ai fait une recherche dans Google avec mon nom et le mot-clé NPD et ce n'est pas ma photo qui est apparue », raconte-t-elle.

Il lui a fallu ajouter une initiale dans son nom pour la création de son courriel de campagne et pour l'adresse de sa page web abritée sur le site du NPD. Elle a choisi A pour Alberta. Malgré tout, il arrive que les citoyens se trompent.

« Quelques fois, il arrive que je reçoive un courriel à propos d'un évènement à Medicine Hat [en Alberta] et je l'envoie à l'autre Erin Weir, affirme le candidat de Regina. Quelques fois, c'est elle qui reçoit un courriel pour moi. Ce n'est pas un gros problème, mais il arrive qu'il y ait un peu de confusion. »

Erin Weir, l'Albertaine, croit que ce serait pire s'ils se présentaient chacun pour un parti différent. « Heureusement que nous sommes du même parti parce qu'au moins nos positions sur les enjeux politiques sont les mêmes », remarque-t-elle.

Le fait qu'ils se présentent dans des circonscriptions différentes et situées dans deux provinces élimine aussi tout quiproquo. Nul besoin pour Élections Canada d'ajouter la photo des candidats sur les bulletins de vote, comme c'est le cas au Québec.

Si les deux Erin Weir sont élus, ça ne risque pas non plus de poser trop de problèmes à la Chambre des communes puisque les députés sont désignés non pas par leur nom, mais par leur circonscription.

D'après les informations de Rémi Authier

Plus d'articles

Commentaires