Retour

États-Unis : pas d'accusation contre 6 policiers à la suite de la mort de Freddie Gray

Le département de la Justice des États-Unis ne déposera pas d'accusations fédérales contre les six policiers impliqués dans l'arrestation qui a mené à la mort de Freddie Gray en avril 2015, à Baltimore.

Ce sont des sources proches de l'enquête qui ont affirmé au Baltimore Sun, mardi, qu'il n'y aura pas d'accusations portées contre ces policiers. Le quotidien affirme que ces sources ont requis l'anonymat parce qu'elles ne sont pas autorisées à discuter de cette affaire publiquement.

L'avocat qui représente la famille Gray, Billy Murphy, a fait savoir que le département fédéral de la Justice l'avait informé, mardi, de sa décision de ne pas déposer d'accusations.

Cette décision a pour conséquence qu'aucun des policiers ne sera tenu criminellement responsable de la mort du jeune homme noir, un drame qui avait déclenché des semaines de manifestations et d'émeutes à Baltimore.

Freddie Gray avait subi une fracture à la nuque lorsqu'il se trouvait à l'arrière d'une camionnette de transport de la police de Baltimore. Le jeune homme de 25 ans était menotté et enchaîné, mais il n'était pas protégé par une ceinture de sécurité.

Les policiers impliqués avaient été accusés une première fois par la procureure de l'État du Maryland. Au terme de leur procès, trois des policiers avaient été acquittés. Dans les cas des trois autres agents, la procureure de l'État, Marilyn Mosby, avait laissé tomber les accusations.

Cinq policiers doivent toujours faire face à une audience disciplinaire interne qui doit débuter le 30 octobre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine