Retour

États-Unis : Un juge de l'Ohio interdit l'intimidation aux urnes

Un juge américain de l'Ohio a ordonné vendredi à l'équipe de la campagne présidentielle du candidat républicain Donald Trump de ne pas intimider les électeurs qui se rendront prochainement aux urnes.

La décision du juge James Gwin peut mener à des amendes ou à des peines d'emprisonnement pour quiconque harcèle des électeurs, une victoire pour les démocrates qui accusent Donald Trump d'encourager ses partisans à semer la pagaille lors du scrutin du 8 novembre.

L'équipe du candidat républicain compte porter la décision en appel.

La présidentielle américaine 2016 - notre section spéciale

Le cas de l'Ohio n'est pas le seul puisque d'autres décisions touchant l'encadrement du scrutin ont été rendues en Arizona, en Caroline du Nord et au Kansas. Des poursuites contre le Parti républicain sont également intentées au New Jersey, au Michigan et en Pennsylvanie.

Lors de sa campagne électorale, Donald Trump a souvent insinué que l'élection pouvait être truquée et a invité ses partisans à surveiller les bureaux de vote des grandes villes pour des signes de fraudes électorales.

Toutefois, plusieurs études ont démontré que la fraude électorale est extrêmement rare dans l'histoire américaine.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?