Retour

Eugenie Bouchard en huitièmes de finale à New York

Eugenie Bouchard a vaincu la Slovaque Dominika Cibulkova 7-6 (11/9), 4-6, 6-3, vendredi au troisième tour des Internationaux des États-Unis.

La Québécoise, 25e tête de série, et Cibulkova s'affrontaient pour la première fois. L'affiche a rempli les attentes.

La première manche, très serrée, a vu les deux joueuses réaliser un bris chacune. Cibulkova l'a réussi au sixième jeu et Bouchard au septième.

Cibulkova est venue à un cheveu d'obtenir le bris fatal au 12e jeu, mais Bouchard a sauvé deux balles de manche pour créer l'égalité 6-6 et provoquer le jeu décisif.

La Québécoise a enregistré les trois premiers points avant que la Slovaque ne réagisse et ramène la parité. La suite fut passionnante. Bouchard a sauvé trois autres balles de manche avant de finalement arracher le jeu au score de 11-9.

En deuxième manche, Bouchard a pris les rênes 3-1 en brisant sa rivale au quatrième jeu, mais Cibulkova a tout de suite répliqué en arrachant les quatre jeux suivants pour prendre une avance définitive. La 50e joueuse mondiale a enlevé la deuxième manche 6-4.

Bouchard a ensuite perdu son service au tout premier jeu de la troisième et dernière manche. Mais elle a vite chassé les inquiétudes en brisant immédiatement la Slovaque. Elle ne s'est pas arrêtée là. Elle a à nouveau dépossédé Cibulkova au quatrième jeu, avant de gagner au service.

L'avance de 4-1 s'est avérée insurmontable et Bouchard a vogué vers une victoire en trois manches.

« Je ne sens plus aucune partie de mon corps présentement, a confessé la gagnante après le match. C'est une compétitrice qui est très difficile à battre. Cette victoire est énorme au niveau de la confiance. »

La Montréalaise a réussi six as contre aucun pour son adversaire, qui aussi commis cinq doubles fautes contre seulement trois pour Bouchard. La Québécoise a également été plus efficace en premier service, remportant 73 pour cent des échanges sur ses premières balles contre 63 pour Cibulkova. Bouchard a frappé 39 coups gagnants pour 29 fautes directes, contre 37 coups gagnants pour 45 erreurs non provoquées commises par Cibulkova. Le match a duré 2 heures 47 minutes.

En huitièmes de finale, elle affrontera l'Italienne Roberta Vinci, qui a éliminé la Colombienne Mariana Duque-Marino 6-1, 5-7, 6-2.

Et victoire en double mixte

Bouchard n'a pas eu le temps de trop célébrer sa victoire en simple puisque deux heures plus tard, elle disputait son premier match en double mixte.

En compagnie de l'Australien Nick Kyrgios, elle a enregistré une autre victoire, 5-7, 6-3 et 10-3 contre l'Ukrainienne Elina Svitolina et le Néo-Zélandais Artem Sitak.

Au deuxième tour samedi, Bouchard et Kyrgios feront face aux quatrièmes têtes de série, la Suisse Martina Hingis et l'Indien Leander Paes.

La Montréalaise sera aussi à l'oeuvre en double féminin samedi. Avec sa complice russe Elena Vesnina, elle jouera son match de deuxième tour face aux Américaines Raquel Kops-Jones et Abigail Spears, classées sixièmes.

Serena l'a échappé belle

Serena Williams a failli se faire surprendre au troisième tour par sa compatriote Bethanie Mattek-Sands.

La no 1 mondiale, en quête d'un cinquième titre de suite en grand chelem, a cependant retrouvé ses moyens à temps pour l'emporter en trois manches, 3-6, 7-5, 6-0.

Mattek-Sands,101e mondiale, a poussé la reine de la discipline dans ses retranchements durant les deux premières manches. Elle a animé le spectacle et amplement justifié l'nvitation que les organisations lui avaient lancée pour participer à la compétition.

En huitièmes de finale, Williams en découdra avec une autre compatriote, Madison Keys, 19e tête de série, qui s'est imposée 6-3, 6-2 devant la Polonaise Agnieszka Radwanska, 15e favorite. 

Venus venge Serena

L'Américaine Venus Williams a mis fin vendredi au parcours de Belinda Bencic, l'une des deux joueuses à avoir battu cette année sa soeur cadette Serena.

Williams, double lauréate du tournoi en 2000 et 2001, s'est imposée en deux manches de 6-3, 6-4 devant la jeune Suisse.

L'ancienne no 1 mondiale, désormais 23e au classement WTA à 35 ans, n'avait pas les faveurs des pronostics contre Bencic.

L'athlète de 18 ans avait fait sensation au début du mois d'août avec un titre à la Coupe Rogers à Toronto. 

Au passage, elle avait vaincu Serena Williams en demi-finales. 

Au tour suivant, Venus Williams sera opposée à l'Estonienne Anett Kontaveit qui a éliminé une autre Américaine, Madison Brengle, 6-2, 3-6, 6-0.

Elle pourrait retrouver ensuite en quarts de finale sa soeur qui espère réaliser, en remportant le tournoi new-yorkais, le quatrième grand chelem de l'histoire du tennis féminin, le premier depuis 1988.

« Je ne regarde pas trop le tableau, mais j'espère qu'on sera toutes les deux en quarts de finale », a lancé l'aînée de la famille sur le terrain après le match.

Makarova avance

La Russe Ekaterina Makarova (no 13) s'est qualifiée, vendredi, pour les huitièmes de finale des Internationaux des États-Unis à Flushing Meadows.

Makarova a eu besoin d'un peu moins de deux heures de jeu pour l'emporter en deux manches de 6-3 et 7-5 face à l'Ukrainienne Elina Svitolina (no 17). À elle seule, la deuxième manche a nécessité 72 minutes. Makarova a conclu à sa quatrième balle de match après avoir laissé filer une avance de 40-15 dans le dernier jeu.

Les deux joueuses n'ayant pas dépassé les 67 % de premières balles de service réussies, c'est en inscrivant 17 points sur une possibilité de 27 avec sa deuxième balle que Makarova a fait la différence.

Au prochain tour, Makarova aura pour rivale la Française Kristina Mladenovic.

La 40e raquette mondiale de 23 ans a défait la Russe Daria Kasatkina en deux manches de 6-2 et 6-3 pour atteindre le quatrième tour.

Résultats de 3e tour :

  • Madison Keys (USA/no 19) bat Agnieszka Radwanska (POL/no 15) 6-3, 6-2
  • Anett Kontaveit (EST) bat Madison Brengle (USA) 6-2, 3-6, 6-0
  • Kristina Mladenovic (FRA) bat Darya Kasatkina (RUS) 6-2, 6-3

Plus d'articles

Commentaires