Retour

Eugenie Bouchard poursuit la USTA

Eugenie Bouchard a déposé, mercredi, une plainte civile dans une cour de district américaine contre l'Association de tennis des États-Unis (USTA) et le Centre national de l'USTA, mercredi, pour un incident survenu dans le vestiaire des Internationaux des États-Unis en septembre.

Deux chefs d'accusation de négligence ont été portés contre l'USTA et le Centre national, en plus d'une demande de procès devant jury. Les demandes de Bouchard comme compensation ne sont pas connues, mais elles excéderaient les 150 000 $US.

Bouchard a subi une commotion cérébrale quand elle a glissé et chuté dans une salle de physiothérapie du vestiaire des femmes le 4 septembre après un match de double mixte.

L'athlète originaire de Westmount et âgée de 21 ans reproche aux organisateurs du tournoi de ne pas avoir prévenu l'incident, jugeant que les défendeurs « ont causé » la présence de la substance sur le plancher ou « auraient dû savoir » qu'elle était là et qu'ils n'ont rien fait pour prévenir Bouchard de sa présence.

Elle souhaite être dédommagée, puisque sa blessure a nui à sa situation professionnelle.

Bouchard occupait le 25e rang mondial au début des Internationaux des États-Unis. Elle a depuis chuté au 39e échelon.

Elle a tenté un retour au jeu la semaine dernière à Pékin, mais a dû abandonner son match en raison d'étourdissements, un symptôme lié à sa commotion cérébrale.

Un porte-parole de l'USTA, Chris Widmaier, a déclaré que l'organisation ne commentait pas les litiges en cours.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine