Retour

Face à face : qui a dit vrai? L'épreuve des faits

Stephen Harper, Thomas Mulcair, Justin Trudeau et Gilles Duceppe ont multiplié les déclarations lors du dernier débat des chefs de la campagne électorale, diffusé à TVA. Qui a dit vrai?

Un texte de Denis-Martin Chabot

Les déficits

Vérification faite : ce n'est pas tout à fait exact.

Le gouvernement de Stephen Harper a enregistré trois surplus, notamment dans ses budgets de 2007-2008 et 2014-2015, deux années électorales.

Par contre il a enregistré un déficit de 33 milliards de dollars en 2010-2011. Des élections ont eu lieu en mai 2011.

Le chef libéral a raison de dire que le gouvernement Harper a aussi enregistré des déficits pendant les bonnes années, dans les quatre ans suivant la grande récession de 2008-2009.

Pour voir ce graphique à l'aide d'un appareil mobile, cliquez ici.

Missions canadiennes

Vérification faite : c'est vrai.

Le Canada était au 32e rang en termes de contribution aux opérations de maintien de la paix des Nations unies avec 370 militaires et policiers en 2006.

À la fin de 2014, il était rendu au 68e rang avec 113 militaires et policiers affectés à ces missions.

Le Bangladesh est demeuré premier avec près de 10 000 personnes.

Le niqab

Vérification faite : c'est vrai.

Le projet de loi C-75 interdisant le serment de citoyenneté à visage couvert a été déposé au dernier jour de la session parlementaire le 19 juin, juste avant le déclenchement des élections.

Et au cours de son mandat, le gouvernement Harper a également abandonné à deux reprises une loi pour interdire le vote à visage couvert.

En 2006, il a déposé le projet de loi C-6 qui est mort au feuilleton. Et en février 2011, Steven Blaney avait déposé un projet de loi privé sur la question, mort également au feuilleton.

La marijuana

Vérification faite : c'est presque vrai.

Selon le dernier Rapport mondial sur les drogues de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (2015), les adolescents canadiens sont parmi les plus grands consommateurs de cannabis.

Plus du tiers des jeunes Canadiens auront consommé au moins une fois du cannabis durant leur jeunesse, tout comme les jeunes États-Uniens, Français et Espagnols. Seuls les jeunes Tchèques - plus de 40 % - en auront consommé davantage en pourcentage que les Canadiens.

Un bémol cependant, selon le Centre canadien de lutte contre les toxicomanies, les taux de prévalence (d'usage) ne peuvent être directement comparés, car les divers États membres présentent des données issues d'années d'enquêtes différentes et portant sur des tranches d'âge différentes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine