Retour

Failles de sécurité : demande de recours collectif contre Intel

Le cabinet d'avocats Groupe de droit des consommateurs, dont les bureaux se trouvent à Montréal et à Québec, a déposé une demande de recours collectif contre Intel du Canada ltée., Intel International et Intel Corporation relativement à des failles de sécurité de leurs unités centrales de traitement.

Un texte de Maxime Bertrand

Les processeurs Intel concernés peuvent être trouvés dans des ordinateurs de bureau, dans des portables ainsi que dans des serveurs, des tablettes et des appareils intelligents, notamment.

Tous les appareils électroniques produits depuis au moins 2004 qui contiennent des processeurs Intel peuvent être affectés par les failles.

Le recours collectif allègue que ces processeurs contiennent des failles de sécurité qui pourraient être exploitées par des pirates informatiques pour accéder aux informations personnelles ou privées des membres, tels que des mots de passe, des noms d'utilisateur, des clés de sécurité, des identifiants, des clés de chiffrement, des informations de carte de crédit et bancaires, des courriels et d'autres données, rendant ainsi leurs appareils électroniques sensibles à des attaques appelées Meltdown et Spectre.

Il est également allégué dans le recours qu'Intel est au courant de ce défaut de conception depuis au moins le 1er juin 2017, mais a intentionnellement pris la décision commerciale de ne pas divulguer son existence.

Intel n'a pas proposé d'indemniser les consommateurs pour les dommages subis, mais leur recommande plutôt de télécharger une mise à jour qui, selon certains analystes, dégradera considérablement les performances des processeurs et ralentira leurs appareils électroniques de 5 % à 30 %.

Plusieurs demandes de recours collectif ont déjà été déposées contre Intel aux États-Unis.

Celle de Groupe de droit des consommateurs est, selon le cabinet, la première au Canada. Elle devra d'abord être autorisée par un juge.

Plus d'articles

Commentaires