Retour

« Fayçal C. » accusé d'assassinats terroristes; une autre arrestation en Italie

Les autorités fédérales belges ont annoncé samedi qu'un des individus arrêtés jeudi, appelé « Fayçal C. », est accusé de participation à un groupe terroriste, d'assassinats terroristes et de tentatives d'assassinats terroristes.

Selon des médias belges, Fayçal C. serait le troisième homme apparaissant sur des images de vidéosurveillance avec les deux kamikazes auteurs de l'attaque à l'aéroport de Bruxelles-Zaventem. Il s'agirait de l'individu portant un chapeau. Les autorités n'ont toutefois pas précisé si cette information était avérée. 

« C'est une hypothèse des enquêteurs », a-t-on toutefois assuré de source proche de l'enquête. Ce troisième homme, qui a déposé à l'aéroport un sac avec une charge explosive avant de partir, est activement recherché. Les enquêteurs tentent toujours de vérifier son identité.

La perquisition qui a été menée chez lui n'a pas permis de retrouver des armes ni des explosifs, précise le parquet.

Le quotidien belge Le Soir affirme toutefois que Fayçal C. a été identifié par un chauffeur de taxi qui a conduit les terroristes à l'aéroport. Le journal, qui cite des sources policières, avait auparavant annoncé qu'il était fort probable que le troisième homme soit Fayçal Cheffou.

Un autre média belge a fait état de la même information, précisant que Fayçal Cheffou travaillait comme journaliste pigiste.

Le bourgmestre de Bruxelles, Yvan Mayer, a pour sa part mentionné que Cheffou avait été interpellé à plusieurs reprises dans un centre d'accueil où il cherchait à encourager des demandeurs d'asile à passer dans le camp djihadiste.

Il s'était ensuite vu interdire l'accès au centre d'accueil. Le maire Mayeur a décrit le suspect comme un individu « dangereux ».

Deux autres hommes inculpés

Par ailleurs, un deuxième homme, « Rabah N. », a aussi été accusé samedi de participation aux activités d'un groupe terroriste dans le cadre d'une enquête distincte, en lien avec le projet d'attentat déjoué en France plus tôt cette semaine.

Un troisième homme arrêté jeudi à Bruxelles, « Aboubakar A. », a également été inculpé pour participation aux activités d'un groupe terroriste, mais sans lien direct avec les attentats.

Depuis jeudi, neuf personnes ont été arrêtées en Belgique et deux autres en Allemagne, après les attentats qui ont fait 31 morts à l'aéroport de Zaventem et à la station de métro Maelbeek dans le centre de Bruxelles.

Un Algérien recherché en Belgique arrêté en Italie

À ces arrestations s'ajoute celle de Djamal Eddine Ouali, survenue samedi dans le sud de l'Italie. Le ressortissant algérien a été intercepté à la demande de la justice belge, ont annoncé plusieurs médias italiens, citant la police.

Cet homme de 40 ans a été arrêté en vertu d'un mandat d'arrêt européen émis en Belgique, dans le cadre d'une enquête sur les documents falsifiés utilisés par les kamikazes de Paris et de Bruxelles.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine