Retour

Federer rejoint Djokovic en finale à Londres

Rafael Nadal n'a pas fait le poids face à Novak Djokovic, samedi, et a été éliminé des finales du circuit ATP de Londres. Même son de cloche du côté de Stan Wawrinka, qui a plié devant Roger Federer.

Djokovic a brisé le service de son adversaire dès le premier jeu, en route vers une victoire de 6-3 et 6-3, en 79 minutes.

Nadal a semblé plus à l'aise sur le terrain dans la deuxième manche, mais sans pour autant arrêter le Serbe.

Djokovic a gagné 89 % des échanges sur son premier service, et dans les longs échanges, a été plus précis que son rival majorquin.

Avec ce triomphe, Djokovic et Nadal sont à égalité dans leurs affrontements : 23 victoires de chaque côté. Mais le Serbe a remporté huit des neuf derniers duels.

Djokovic affrontera donc en finale Federer, qui a pour sa part montré la porte de sortie à son compatriote suisse au terme de deux manches de 7-5 et 6-3.

Mené 4-2 dans la manche initiale, le maestro helvète s'est réveillé, pour ensuite s'adjuger 11 des 15 jeux suivants. Wawrinka, incapable de mettre un frein à l'ascension de son rival, n'a pu que constater les dégâts.

« Le jeu de Roger est celui qui me convient le moins de tous les grands joueurs. Il varie beaucoup, sert bien, joue vite et met beaucoup de pression. Je n'ai pas forcément mal joué ce soir, mais je n'étais pas assez exigeant envers moi-même sur le plan mental. Je n'y étais pas complètement », a avoué Wawrinka.

Dimanche, Federer tentera d'infliger un quatrième revers au « Djoker » en 2015, étant déjà responsable de la moitié des six défaites du Serbe cette année.

En double, l'Indien Rohan Bopanna et le Roumain Florin Mergea ont battu le Croate Ivan Dodig et le Brésilien Marcelo Melo 6-4 et 6-2, en 59 minutes.

Ils ont été presque parfaits sur leurs premières balles de service, remportant 92 % des échanges.

Bopanna et Mergea ont ainsi obtenu leur billet pour la grande finale. Ils ont rendez-vous avec le Néerlandais Jean-Julien Rojer et le Roumain Horia Tecau, surprenants tombeurs des frères américains Bob et Mike Bryan en deux manches identiques de 6-4.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine