Retour

Félix et Meira représentera le Canada dans la course aux Oscars

Le long métrage québécois Félix et Meira a été choisi par Téléfilm Canada pour représenter le pays dans la course aux Oscars.

Le film de Maxime Giroux entame donc aujourd'hui un long parcours qui pourrait le mener à une nomination à la prochaine cérémonie des Oscars, le 28 février 2016, dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère.

« J'ai une pensée pour les comédiens, dont certains, comme Luzer Twersky, sont sortis de la communauté hassidique avec courage, a expliqué le réalisateur quelques minutes après l'annonce vendredi au Centre Phi à Montréal. Ce n'est jamais évident la vie de tous les jours pour eux. Le cheminement du film leur donne en quelque sorte raison. »

Félix et Meira raconte l'histoire d'amour improbable entre un jeune Québécois et une juive hassidique dans le quartier Mile-End à Montréal. Elle est mariée et mère d'un enfant, lui est seul et sans-le-sou. Alors que leur relation se développe, Meira sera confrontée à un choix : rester ou quitter sa communauté.

Le film met en vedette Martin Dubreuil (Félix) et Hadas Yaron (Meira), une actrice israélienne.

Téléfilm Canada et les producteurs du film, Nancy Grant et Sylvain Corbeil, mettront sur pied prochainement une campagne de séduction auprès des membres de l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour mousser la candidature du film. L'Académie dévoilera la liste préliminaire de 10 films à la mi-décembre.

Les cinq films finalistes seront annoncés le 14 janvier 2016.

Pour voir cette vidéo sur votre appareil mobile, cliquez ici

Originaire de Montréal, Maxime Giroux a réalisé de nombreux courts métrages, dont Les jours, pour lequel il a remporté le prix du meilleur court métrage canadien au Festival international du film de Toronto (TIFF) en 2006.

Félix et Meira est son troisième long métrage. Le film a été sacré meilleur film canadien au TIFF l'an dernier, en plus de remporter les grands honneurs au Festival du nouveau cinéma de Montréal.

Le Canada soumet sa sélection à l'Academy for Motion Picture Arts and Sciences depuis 1971. Trois des choix du Canada se sont rendus jusqu'aux Oscars au cours des six dernières années, mais aucun depuis 2013.

Les invasions barbares, de Denys Arcand, est le dernier film canadien a avoir été récompensé d'un Oscar dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère.

Rappelons que les films soumis dans cette catégorie doivent avoir été tournés en majorité dans une langue autre que l'anglais.

Plus d'articles

Commentaires