Retour

Feu de forêt : les évacués de l’Okanagan peuvent rentrer chez eux

Les 18 familles évacuées en raison d'un feu de forêt à Kaleden, dans la vallée de l'Okanagan en Colombie-Britannique, ont été autorisées à regagner leur domicile mercredi après-midi. Le District régional de l'Okanagan-Similkameen (RDOS) maintient toutefois une alerte d'évacuation pour 186 résidences.

Les habitants doivent se tenir prêts à partir à tout moment, un nouvel incendie pouvant se déclarer en quelques minutes dans ce secteur chaud et sec.

Les autorités ont confirmé que deux structures, dont une maison, ont été détruites, tandis que six autres ont pu être sauvées de justesse par les pompiers.

Le brasier, qui s’est déclaré mardi après-midi, s'est rapidement propagé en soirée, atteignant environ 6,5 hectares. Le service des incendies de la province, BC Wildfire, indique qu’il est en passe d'être totalement maîtrisé.

Trente-cinq pompiers et trois hélicoptères ont été dépêchés sur place pour venir en renfort auprès des soldats du feu de la région. L'un d'entre eux a d'ailleurs pris un coup de chaud en combattant les flammes et a dû être brièvement hospitalisé afin de baisser la température de son corps et d'être réhydraté.

Le pompier se porte bien et est déjà de retour sur les lieux de l'incendie, a indiqué le chef des pompiers de Kaleden, Denis Gaudry.

Un feu causé par l'activité humaine?

FortisBC, de son côté, a coupé l’électricité à 170 foyers dans cette ville de 1200 habitants.

Un centre d'urgence a été mis sur pied dans la ville voisine de Penticton pour accueillir les sinistrés. Les responsables s'attendent à accueillir des centaines de personnes au moins.

Une enquête est en cours pour déterminer l'origine de l'incendie, mais le chef des pompiers, Denis Gaudry, a déjà indiqué qu'on n'avait pas noté d'éclairs dans la région. L'erreur humaine est donc fort probablement en cause.

Plus d'articles

Commentaires