Retour

Feux de forêt : après la pluie, le retour à la sécheresse

Malgré la pluie jeudi, la situation des feux de forêt dans l'intérieur de la Colombie-Britannique ne s'est que légèrement améliorée, tandis que 32 nouveaux incendies ont été déclenchés par la foudre.

Selon les autorités, le montant des précipitations a varié à travers la province et n’a pas touché l'ensemble des feux les plus inquiétants.

Avec les nouveaux incendies, le nombre de feux actifs dans la province s'élève à 167. Navi Saini, agente d’information du Service de lutte contre les incendies de forêt de la province, dit s’attendre à un retour aux conditions chaudes et sèches dans les prochains jours. Les météorologues prévoient des vents importants dimanche.

Enquête sur la cause du feu de Lake Country

Annie Linteau, agente de la Gendarmerie royale du Canada, a confirmé vendredi qu’il y aura une enquête pour déterminer la cause du feu de Lake Country, soupçonné d’être d'origine humaine.

Les services de police de Lake Country et de Kelowna se joignent à la GRC pour mener l’enquête sur l’incendie qui a détruit huit maisons.

Plus de 200 militaires supplémentaires pour aider la Colombie-Britannique

Les Forces armées canadiennes ont annoncé l'envoi de 225 militaires de plus pour aider à répondre aux feux de forêt qui ont déclenché l’évacuation de plus de 43 000 personnes, selon les dernières estimations de la province.

Dans un point de presse jeudi matin, le nouveau ministre de la Sécurité publique, Mike Farnworth, a expliqué que les troupes prendront la relève des agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) qui gardent actuellement les barrages routiers. Ils vont aussi apporter leur aide pour les opérations d'évacuation et la distribution de provisions.

Ce nouveau personnel, basé à Edmonton, va se joindre aux 150 militaires canadiens déjà déployés en Colombie-Britannique pour lutter contre les feux actifs, notamment 15 qui menacent des communautés.

La pluie qui est tombée jeudi a été une bonne nouvelle pour la petite ville évacuée de Williams Lake qui n’avait pas reçu tant de précipitations depuis des semaines. Malgré les inquiétudes des autorités, la foudre n’a pas déclenché de nouveaux incendies pouvant menacer d'autres communautés.

Plusieurs ordres d’évacuation ont été rétrogradés en alertes, notamment dans la zone entre Clearwater et Little Fort, à 100 kilomètres au nord de Kamloops.

Cependant, les météorologues prévoient un retour aux conditions chaudes et sèches dans les prochaines semaines.

Suivez nos journalistes en direct (ici si vous êtes sur un appareil mobile) :

L’état d’urgence est prolongé

Mercredi, le premier ministre, John Horgan, a décrété l’état d’urgence dans la province pendant deux semaines de plus que prévu, soit jusqu’au 4 août. Il a aussi déclaré que les familles évacuées auront droit à un montant supplémentaire de 600 $ pour chaque quinzaine de jours d’évacuation.

Le premier ministre a confirmé que l’aide financière supplémentaire respectera le budget de 100 millions de dollars annoncé par la province pour les secours aux évacués. Du côté de la lutte contre les feux, le coût dépasse déjà largement le budget de 63 millions pour atteindre 105,3 millions, d’après la dernière mise à jour du Service de lutte contre les incendies de forêt de la province.

Carte des feux en activité en Colombie-Britannique

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine